Avril 22, 2016
Par Le Monde Libertaire
55 views


par Pat de Botul le 22 avril 2016

Police partout

Après les bavures policières dans les manifestations contre la loi Khomri, l’Inspection générale de la police nationale, elle-même, reconnaît qu’il y a un gros problème dans ses troupes.
L’IGPN a mis en place un outil statistique pour quantifier les violences policières, ” les blessures sérieuses, les blessures graves et les décès de particuliers survenus à l’occasion de l’exercice de la police nationale “.
L’assocation Acat a recensé 85 affaires de violence policière sur une période de dix ans et déplore la grande clémence dont jouissent les agents mis en cause : un seul cas a donné lieu à une peine de prison ferme, les autres débouchant sur du sursis, y compris lorsque les policiers étaient coupables.
La CGT Police s’interroge sur l’absence d’instructions données par la hiérarchie pour calmer les groupes déployées à Paris et dans les grandes villes de province. ” Pourquoi les lycéens qui se tenaient tranquilles à Nation, après la manif du 9 mars, se sont fait charger ? Et pourquoi à l’inverse, on laisse le champ libre à d’autres pour casser des trucs ? “, s’interroge le représentant du syndicat, ” Tout semble monté pour casser le mouvement “.
Nous autres, nous nous en étions aperçu depuis longtemps !..

Réagir à cet article

Écrire un commentaire …




Source: