Ceci est la traduction d’un document produit par le groupe abolitionniste américain Critical Resistance criticalresistance.org.

Ce tableau expose les différences entre une approche réformiste qui contribue à justifier le maintien de l’ordre, et une approche abolitionniste qui vise à l’éroder jusqu’à neutraliser son impact global.

La lutte pour diminuer le pouvoir de la police passe également par des mesures « positives » et un investissement pro-actif dans le renforcement de nos communautés, la santé et le bien-être.

— 

Le document original est consultable ici

— 

Sur le sujet de l’abolitionnisme pénal, lire l’entretien avec Gwenola Ricordeau sur ACTA.zone : https://acta.zone/les-violences-policieres-ne-sont-quune-partie-des-problemes-suscites-par-lexistence-de-la-police/

— 


Article publié le 21 Juin 2020 sur Paris-luttes.info