Mars 30, 2022
Par Point De Ruptures
340 visites

Le 23 août 2020, au commissariat de Lille, un jeune homme est mort. Il s’appelait Toufik. Il avait 23 ans. Il fait partie des centaines de milliers de personnes placées chaque année en garde à vue. Mais lui n’en est jamais ressorti.

Qu’est-ce qui a causé la mort de Toufik ?
Qu’est-ce qui a amené des dizaines de personnes à mourir, comme lui, dans les commissariats de France ?

Retour sur une politique délibérée de maltraitances et de violences en garde à vue.

– Épisode 5 : La garde à vue répond à des objectifs chiffrés et les policiers eux-mêmes y ont des intérêts financiers. Derrière des statistiques officielles incomplètes se cache la massification des privations de liberté.

Sources de l’épisode :
Rapport d’activité 2020, CGLPL, 2021
Gardés à vue, Matthieu Aaron, 2010 (Éd. Les Arènes)
Une rupture de façade, revue Plein Droit n°97, 2013

« À l’ombre » est une série de podcasts du Collectif Vérité pour Toufik. Prochain épisode le 29 Mars 2022.

• Voir les épisodes précédents : playlist

Partagez cette vidéo et racontez vos expériences de GAV par :
– commentaire
– #àlombre #payetaGAV
– mail à veritepourtoufik[at]riseup.net

Besoin de conseils ou de soutien ?
Contre la répression et les violences policières :
– À Lille, contactez le CLAJ
– Ailleurs, consultez le blog RajCollective



on Twitter


on Facebook




Source: Pointderupture.noblogs.org