Mars 17, 2022
Par Point De Ruptures
332 visites

Le 23 août 2020, au commissariat de Lille, un jeune homme est mort. Il s’appelait Toufik. Au moins une soixantaine de personnes sont mortes comme lui en garde à vue depuis 2000.

Qu’est-ce qui a causé la mort de Toufik ?
Qu’est-ce qui a mené à la mort de toutes ces personnes dans les commissariats de France ?

Retour sur une politique délibérée de maltraitances et de violences en garde à vue.

– Épisode 4 : Les décès en garde à vue, réguliers, sont rarement évoqués quand on parle de violences policières. Pourtant ils sont l’effet d’une combinaison entre violences volontaires et défaut de soins.

Articles cités dans l’épisode :
Streetpress, « Des gardés à vue dénoncent « des actes de torture » au commissariat du 19ème arrondissement » (12/11/2020) : lien
Bastamag, « Décès suite à une intervention policière : les deux-tiers des affaires ne débouchent sur aucun procès » (16/08/20) : lien

« À l’ombre » est une série de podcasts du Collectif Vérité pour Toufik. Prochain épisode le 22 mars 2022.

• Voir les épisodes précédents : playlist

Partagez cette vidéo et racontez vos expériences de GAV par :
– commentaire
– #àlombre #payetaGAV
– mail à veritepourtoufik[at]riseup.net

Besoin de conseils ou de soutien ?
Contre la répression et les violences policières :
– À Lille, contactez le CLAJ
– Ailleurs, consultez le blog RajCollective



on Twitter


on Facebook




Source: Pointderupture.noblogs.org