Mars 4, 2018
Par Le Poing
291 visites


Manifestation étudiante et lycéenne du 1er février 2018

Montpellier Poing Info, le 4 mars 2017– Après avoir bloqué l’accès aux bâtiments de la faculté Paul Valéry la semaine dernière, la neige ayant de toute façon entrainé une fermeture administrative jeudi et vendredi, les étudiants en lutte contre le plan étudiants et la sélection à l’université s’apprêtent à organiser une nouvelle semaine de résistance. La faculté sera de nouveau bloquée le mardi 6 mars, jour de manifestation (9h30 au départ de Paul Valéry), et jeudi 8 mars, pour permettre aux étudiants, aux personnes de l’éducation et aux lycéens de participer à une assemblée générale (10h30, amphi A), qui décidera des suites à donner au mouvement.

Éducation populaire

Les étudiants ont aussi décidé de profiter de l’occupation de l’amphi A pour y organiser des conférences : introduction à la sociologie critique lundi 5 mars à 11h, suivie d’une formation anti-répression à 14h, et de la projection du film Do not resist (sur la militarisation de la police aux États-Unis) à 16h. De nouveaux événements devraient s’ajouter à cet agenda dans les jours à venir : pour plus d’informations, consultez la page facebook Paul-Va Lève Toi.

Vers la construction d’un mouvement social ?

L’enjeu de ces mobilisations est d’imposer le retrait du plan étudiants et, d’une manière plus globale, d’œuvrer à la convergence des différents secteurs en lutte pour construire une force sociale capable de stopper l’offensive libérale menée par le gouvernement Macron. Les étudiants de Paul Valéry réunis lors de l’assemblée générale du 26 février dernier ont d’ailleurs décidé de participer à la manifestation intersyndicale des personnels des maisons de retraite du 15 mars (14h30 au Peyrou) et à celle du 22 mars à l’initiative des cheminots (heure et lieu à venir), et de bloquer la faculté le jour de ces mobilisations pour permettre aux étudiants d’y participer. Après avoir imposé la loi travail XXL et la loi asile-immigration sans difficulté, Macron pourrait peut-être bien finir par subir son premier mouvement social d’envergure.




Source: