Avril 29, 2020
Par Indymedia Nantes
176 visites

Mis a jour : le mercredi 29 avril 2020 à 13:03

Mot-clefs:

Economie

Ecologie

contrôle

social

actions

directes

coronavirus

Lieux:

bretagne

côtes-d’armor

plaintel

Dans la nuit du dimanche 26 au lundi 27 avril 2020, une antenne-relais de l’opérateur ‘Orange’ a été incendiée à Plaintel, dans les Côtes-d’Armor. Entre 1000 et 2000 lignes de téléphone portable ont été coupées dans les environs.

Plaintel-cotesdarmor_pylone-e1588102414247-medium

Plaintel_antenne-300x225-medium

A un peu plus d’une dizaine de kilomètres au sud de Saint-Brieuc, le pylône téléphonique de l’opérateur Orange érigé aux abords d’une départementale a été en partie détruit par un incendie volontaire aux alentours de 23h15 dimanche : le grillage protégeant le pylône de 29 mètres de haut a été sectionné et le feu aurait été mis à l’aide d’un amas de palettes et « avec un accélérant », selon le procureur Bertrand Leclerc. 

La destruction de l’antenne-relais perturbe fortement le réseau mobile pour 1 000 à 2 000 habitant-e-s à Plaintel et à Quintin.
L’enquête a été confiée à la gendarmerie de Rennes.

Durant le confinement, au moins 4 autres antennes-relais ont été incendiées en avril dans d’autres régions: deux pylônes le 10 à Salins-les-Bains et une autre le 15 à Foncine-le-Haut dans le Jura.
Un pylône émetteur de l’opérateur Bouygues a également été saboté à Mandres-en-Barrois (Meuse) le 3 avril. On apprend l’existence de cette attaque dans un long article de propagande policière au sujet de « l’ultra–gauche » (édition du 16/04/20 de l’hebomadaire réactionnaire ‘Valeurs Actuelles’).

Source




Source: Nantes.indymedia.org