Juillet 12, 2021
Par Dijoncter
350 visites


En début de semaine dernière, un radar mobile de chantier était installé sur la RD 968, entre Bretenière et Thorey-en-Plaine. Pas de répit pour les bandits manchots ! À peine six jours après son installation il a été mis hors service à l’aide d’une bombe de peinture.

D’après le Bien Public « ce radars [sic] vérifie la vitesse dans les deux sens de circulation et sait faire la distinction entre un poids lourd et un véhicule léger. Sa mobilité lui permet d’être déplacé à différents endroits du tronçon Ouges – Saint-Usage. »

Le vilain canard poursuit en donnant l’emplacement des autres radars mobiles à saboter : « il s’agit du deuxième radar de chantier du département, après celui de la RD 973 entre Beaune et Pouilly-sur-Saône, et avant celui de la D974 entre Beaune et Dijon qui sera installé demain. »




Source: Dijoncter.info