La complainte du progrès 2.0

Autrefois pour faire sa cour, on parlait d’amour

Pour mieux prouver son ardeur, on offrait son coeur

Maintenant c’est plus pareil, ça change, ça change

Pour séduire le cher ange, on lui glisse à l’oreille

Ah crédule, viens m’embrasser, et je te donnerai :

Une tablette, un réseau internet

Une clé USB, une liaison Cinq G

Des like sur Tweeter ? Avec quatre coeurs,

Une page sur Facebook ? Pour admirer ton look !

Un ilôt dans le cloud, un data personnel

Une crémation virtuelle, envoyée par CPL !

Et parfois s’il arrivait, que l’on se querelle

L’air déçu on s’embrassait, en laissant la vaisselle

Maintenant c’est plus pareil, ça clique, ça clique

Pour séduire l’hystérique, on lui glisse à l’oreille

Ah Chérie, soies pas fâchée, et je renchérirai…

Un drone à rien faire, pour s’envoyer en l’air,

Le wifi non filaire, et la fibre pas chère

Un voyage numérique ? Au bout de l’Amérique,

Ou bien sur Jupiter ? Propulsé par ITER !

Un rendez-vous mystique, honoré sur Meetic,

Et un joli selfie, avec toi ma souris !

Et encore s’il arrivait, que l’on se querelle

L’air lugubre on s’enlaçait, en laissant la vaisselle

Maintenant que voulez-vous, tout flanche tout flanche

On se jette à la corbeille, et on sauvegarde rien !

Ah la femme, GAFAM à toi, ou je reprends tout ça !

Mon bel écran plasma, et mon Hom’ cinéma

Mon GPS à moi, que t’as depuis des mois

Mon cerveau augmenté ? Tes cris pour l’exciter,

Mon circuit connecté ? Et ma puce intégrée !

Mes contacts Instagram, mes 3 millions d’amis,

Mes vies, mes avatars, mes pires ennemis !

Et si la belle, se montre encore rebelle

On vide la poubelle, pour confier son sort

Au dernier I-Phone, au robot à tout faire

À l’hologramme en verre, pour se donner des airs !

Aux octets de mémoire, remplaçant sa mémoire

Aux bébés augmentés, qu’on peut déprogrammer !

Mais très très vite, on reçoit la visite

D’une tendre petite, qui vous like sur tweeter

Alors on cède, car il faut qu’on s’entraide,

Les objets connectés commencent à déconner

Notre compteur Linky vient d’causer un incendie

Et l’on vit comme ça, jusqu’à la prochaine fois !

Et l’on vit comme ça, jusqu’à la prochaine fois ! Etc.


Article publié le 11 Mai 2019 sur Iaata.info