Le Dauphiné / jeudi 24 septembre 2020

Dans la nuit du 8 au 9 septembre dernier, une ou plusieurs personnes ont saboté l’antenne relais 3G et 4G (un pylône autostable) de l’opérateur Free situé à proximité de la route de Faveyrolles, sur le site du Tricastin, à Pierrelatte.

D’après les premiers éléments de l’enquête de gendarmerie, qui viennent d’être révélés, la ou les personnes ont pénétré dans l’enclos qui encercle le pylône en cisaillant la clôture avant de dégrader l’antenne. Les câblages qui relient l’antenne au réseau et à la fibre optique ont aussi été minutieusement cisaillés. Ce qui atteste d’une volonté manifeste de porter atteinte au réseau, selon les gendarmes. Les câblages, pour certains en cuivre, ont été abandonnés sur place, ce qui renforce cette hypothèse et infirme celle du vol.


Article publié le 24 Sep 2020 sur Attaque.noblogs.org