Décembre 27, 2020
Par Paris Luttes
299 visites


Pétition

Pour une ouverture immédiate des salles de spectacles

« Nous sommes essentiels » ont scandé certains artistes manifestant Place de la Bastille

Accepter de se positionner dans le champ de l’essentiel et du non essentiel est une turpitude

C’est valider en effet l’idée libérale des premiers de cordée et des derniers de cordée

Nous sommes tous essentiels.

Dans le même ordre d’idée réclamer un statut d’intermittent du spectacle pour les artistes subventionnés ou sponsorisés, c’est décréter unilatéralement que eux seuls sont cultures, c’est nier l’impact culturel informel des Zad, des projections minoritaires, des plasticiens, des compositeurs, des ventes au chapeau et des innombrables initiatives locales qui se détournent ainsi de cet inique système de comité central/vote majoritaire propre à vos commissions de subvention reconnus par l’état que vous n’attaquez pas puisque vous ne remettez jamais en cause la hiérarchie, le vote majoritaire et la propriété privée

L’artiste n’est en rien différent du balayeur, du travailleur soumis à une hiérarchie idiote et incompétente

Le statut d’intermittent doit être donc être accordé à tous, 504 heures de travail doit donne droit à 10 mois de chômage sans contrôle

Nous sommes tous essentiels

Nous sommes tous des intermittents.

Dernier mot

Les producteurs de films et les directeurs de Théâtre qui nous appellent à les rejoindre

Ont ils eu un geste, une pensée pour ce qu’ils appellent avec leur morgue , leur mépris, les « gens courageux » qui mettent en avant leur désir plutôt que le plan comptable qu’ils se repassent de commissions en commissions qu’ils occupent puisqu’ils reconnaissent la légitimité de l’audimat comme seuls critères de subvention ?

Ont-ils une seule fois proposé un système de représentation, palmarès qui les différencierait du monde marchand qu’ils dénoncent à longueur d’année pour des raisons qui concernent sans doute un manque, la reconnaissance des Télérama ne pouvant suppléer à notre et à leur soif d’amour inextinguible ?

Nous attendons, donc, pour rejoindre les groupes de la culture qui vivent de leur art (moins de dix pour cent des adhérents des sociétés dites d’auteur) et qui clament à longueur d’années qu’ils sont des lieux de résistance, de lutte qu’ils OUVRENT IMMEDIATEMENT LEURS SALLES DE SPECTACLES, CINEMAS , à l’ensemble des HABITANTS afin de créer un espace de confrontation contre l’état d’urgence sanitaire policier.

Ilfautlefaire.org a relayé cette pétition

Premiers signataires

Le Gaje, groupe anarchiste juif expérimental

Radio Radar

Le Réseau Zéro Nucléaire

Les Jeûneurs Vigilants de Taverny

Les films du Crime et du Châtiment

Galerie d’Art Debout

pierre merejkowsky un confiné qui se tient sage




Source: Paris-luttes.info