Juillet 3, 2022
Par Rennes Info
178 visites

Une femme et son enfant vivant à Saint-Sulpice-la-Forêt (Rennes métropole) sont en passe d’être expulsées vers leur pays d’origine, le Tchad.

Hébergées depuis un an dans un centre d’accueil de demandeurs d’asile, elles ont reçu une OQTF (obligation de quitter le territoire français) et ne peuvent plus demeurer dans ce logement.
Si nous laissons faire, une femme et son enfant se retrouveraient à la rue, sans accompagnement et sans soutien, risqueraient la rétention et l’expulsion.

Nous, Des Arbres et des Papiers, association militant pour un accueil inconditionnel des personnes exilées, nous refusons ce système maltraitant.

• Parce que nous nous sommes lié.es à cette famille et espérons la voir grandir, s’épanouir dans notre commune.
• Parce que l’association est née d’un comité de soutien, qui s’était créé, en 2018, pour refuser, déjà, l’expulsion d’une famille kosovare.
• Parce que nous oeuvrons sans relâche, depuis trois ans, dans notre commune, pour accueillir dignement les personnes exilées, quels que soient leur statut et leurs origines.
• Parce que la situation des personnes exilées au sein de la métropole rennaise est devenue intenable, avec des dispositifs saturés, des dizaines de familles à la rue.
• Parce que l’Europe a amplement démontré son incapacité à retenir les personnes hors de nos frontières : sa politique d’immigration, à bout de souffle, n’engendre que morts et humiliations à nos frontières et n’aboutit qu’à des situations de non-droit indignes de notre République pour ceux qui parviennent à entrer.

Nous lançons une pétition pour refuser l’expulsion de cette famille : https://chng.it/GjKJQcbjQM

Nous lançons une collecte afin de pourvoir aux besoins de cette famille dans sa survie au quotidien : https://www.helloasso.com/associati…
Nous lançons un appel à soutiens : desarbresetdespapiers protonmail.com




Source: Rennes-info.org