Mai 21, 2021
Par Dijoncter
306 visites


Aujourd’hui, nous cherchons à sauver une parcelle de vigne ancienne, en AOC, exploitée jusqu’à récemment et parfaitement intégrée au paysage jurassien, de la destruction et pour qu’elle ne devienne pas un champ d’habitations.

Nous sommes les habitants d’un petit coin de France : le Jura, connu pour ses paysages montagneux, sa nature préservée, ses lacs, ses fromages et ses vins.

Aujourd’hui, nous cherchons à sauver une parcelle de vigne ancienne, en AOC, exploitée jusqu’à récemment et parfaitement intégrée au paysage jurassien, de la destruction et pour qu’elle ne devienne pas un champ d’habitations. De jeunes viticulteurs ont manifesté leur intérêt pour cette vigne.

Le PLU de notre commune l’a classée en zone UB dans l’indifférence générale. Son exploitation par un viticulteur nous a fait penser, à tort, qu’elle se trouvait en zone naturelle ou agricole ou en tout cas au moins en zone non constructible.

Ce document d’urbanisme précise que les « plantations existantes seront maintenues ou remplacées par des plantations équivalentes » et « que les constructions, occupations et utilisation du sol, quelles qu’elles soient, ne sont autorisées que dans la mesure où elles ne compromettent pas l’intérêt ou le caractère des lieux et paysages naturels ou bâtis environnants ».

Nous précisons que dans le prochain PLU (2022/2023) cette parcelle deviendra non constructible.

En attendant, nous souhaitons que le maire ne délivre aucun document d’urbanisme permettant les constructions et se faisant qu’il respecte les réserves du PLU en vigueur.

Nous souhaitons que cette terre soit de nouveau exploitée par des viticulteurs.

Conservons ce qui existe !

Protégeons nos espaces naturels et agricoles, si précieux, de l’artificialisation des sols. Nous ne retrouverons jamais ces terres perdues.

Nous espérons que notre combat retiendra l’attention de toutes personnes se trouvant dans la même situation que nous ou de celles sensibilisées à la cause.

Nous vous remercions de votre soutien.

Signez la pétition par ici




Source: Dijoncter.info