Derniers articles

<!–

jeudi
17 septembre

–>

Infos locales


ExtrĂȘmes droites

Discriminations – Racisme

Non Ă  l’ouverture d’une librairie d’extrĂȘme droite Ă  Nancy !

Le samedi 3 octobre 2020, Les Deux CitĂ©s, une librairie se prĂ©tendant “conservatrice et indĂ©pendante”, organise son inauguration Ă  Nancy. Cette Ă©tiquette d’apparence propre sur elle masque en fait une librairie bien ancrĂ©e Ă  l’extrĂȘme droite et dont l’orientation politique est ouvertement nationaliste, antifĂ©ministe, raciste et antisĂ©mite.

<!–

lundi
14 septembre

–>

<!–

vendredi
11 septembre

–>

À lire ailleurs


Genre – FĂ©minisme

Éducation

De la toute puissance des prédateurs haut-placés

[TW : Violences psychologiques & mention de suicide] Ce texte a Ă©tĂ© Ă©crit par une ex-doctorante d’une fac de Nancy. Il tĂ©moigne des violences qu’elle a subies, comme beaucoup d’autres, de la part d’un professeur haut-placĂ©. Professeur qui a menĂ© au suicide une de ses doctorantes. Puisque ses paroles n’ont pas Ă©tĂ© entendues, puisqu’on l’a moquĂ©e pour la faire taire, il est plus qu’essentiel de diffuser ses paroles largement. Pour que cessent les harcĂšlements, les abus de pouvoir, les agressions et les viols dans les facs, dans les Ă©coles, et partout !

<!–

jeudi
10 septembre

–>

Infos locales


Mobilisations – Actions

Genre – FĂ©minisme

Action “Je te crois” le samedi 12 septembre Ă  Nancy

« Je te crois Â» est une action nationale visant Ă  libĂ©rer la parole des victimes de violences sexistes et sexuelles. La parole des victimes est constamment remise en doute par des inconnus, par des proches, par la police, par la justice. Non nous ne mentons pas. Oui nous sommes victimes. Pour y participer, rendez-vous le 12 septembre Ă  14h place Charles III Ă  Nancy.

<!–

lundi
7 septembre

–>

À lire ailleurs


RĂ©pression – Prisons

Des nouvelles de Cesare Battisti

Cesare Battisti, depuis son lieu de dĂ©tention, a entamĂ© en juillet dernier une lutte pour sa dignitĂ© et sa santĂ©. Il semble que ce ne soit pas sans danger pour lui, comme vous pourrez le lire en post-scriptum. Dans la lettre qui suit, qu’il a souhaitĂ© rendre publique, il annonce porter plainte contre la direction de la maison d’arrĂȘt de Massama, ou il est maintenu Ă  l’isolement, en dĂ©pit de la loi et des risques sanitaires, depuis bientĂŽt un an et demi.

<!–

jeudi
3 septembre

–>


Article publié le 18 Sep 2020 sur Manif-est.info