Le 5 décembre nous étions plus d’un million dans la rue à clamer haut et fort que nous ne nous laisserons pas piétiner par la politique de casse sociale assumée par un gouvernement arrogant. Mais le mouvement contre la réforme des retraites n’a pas commencé hier, pas plus qu’il ne va finir demain.

Depuis des semaines l’atmosphère s’électrise et la tension monte parce que l’on sait bien que face à Macron et son bras droit, le préfet Lallement ; que même le Parisien décrit comme « une main de fer dans un gant d’acier », c’est un conflit long et dur qui s’annonce.

Aussi c’est à nous tou.te.s qu’il revient de préparer pour les prochains jours, les prochaines semaines, une lutte à la hauteur des circonstances.

Pour cela il faut, autant que l’on peut, se retrouver, créer les liens et l’enthousiasme collectif qui vont nous être vitaux pour mener à bien cette confrontation.

En Île-de-France les AG fleurissent dans les gares, les facs, les bourses du travail et les squats, les gens se rencontrent, s’organisent et tissent le maillage de solidarités qui permettra à la grève et à la contestation de durer.

Du coup ; pour tenir ce rythme qu’on doit s’imposer on vous propose de se retrouver demain (samedi 7) à 10h pour un petit déjeuner à la Générale dans le 11e avant d’aller rejoindre la manifestation des gilets jaunes à Bercy. Partager un café/thé brûlant et un un truc à grignoter avec des copines et des copains souriant.e.s et déters nous donnera la force d’aller braver froid pour rappeler au gouvernement que l’hiver sera chaud.

Rendez-vous demain (samedi 7) à 10h au 14 avenue Parmentier pour un petit-déjeuner de lutte suivi d’un départ collectif vers 11h.


Article publié le 06 Déc 2019 sur Paris-luttes.info