Décembre 18, 2020
Par La Bogue
249 visites


Nous étions une quarantaine samedi 12 décembre de nouveau rassemblés devant la préfecture de Guéret pour protester contre le projet de loi « Sécurité globale ».

Nous avons d’abord lu un texte, rédigé avec des participants au précédent rassemblement constatant le tournant liberticide que prend de la politique de l’Etat français (projet de loi « sécurité globale », publication de 3 nouveaux décrets élargissant les possibilité de fichage de la population, déclaration maintenant la fermeture des lieux culturels) et appelant chacun et chacune, notamment les associations et collectifs, quels que soient leurs domaines d’action habituels, à prendre position contre ce projet de loi et à déclarer des rassemblements ou manifestations en ce sens à la préfecture.

Nous rappelons que les manifestations et rassemblements à caractère revendicatifs déclarés en préfecture ne sont pas interdits, ni par le confinement ni par l’état d’urgence sanitaire.

Le NPA, le Trou des Combrailles (journal indépendant des Combrailles), ont souligné le caractère antidémocratique de cette loi, à la fois dans ses dispositions et dans la manière dont elle a été proposée au Parlement. Son « rédacteur » ayant quasiment insulté ceux des parlementaires qui osaient élever leur voix contre sa proposition.

Une dernière prise de parole a (ré)exprimé notre sentiment d’injustice et notre ’incompréhension face à fermeture des lieux culturels. Nous avons évoqué notre soutien au référé-liberté déposé par un certain nombre d’acteurs et d’actrice du secteur artistique et culturel et la nécessité de nous exprimer envers et contre tout. Plusieurs artistes, notamment les membres de la Compagnie Le Théâtre d’Or de Boussac-Bourg acquiescent à cette déclaration.

Enfin nous avons posé la question de savoir ce que nous faisions la prochaine fois. Nous avons convenu de poursuivre la mobilisation en nous rassemblant à nouveau à Guéret le samedi suivant, devant la mairie cette fois. Nous avons décidé de cosigner l’appel que nous avions lu au début du rassemblement et de codéclarer un rassemblement pour le 19 décembre.

Chose faite.

Stop Mines 23, Creuse-Citron, Le Trou des Combrailles et le NPA ont codéclaré un rassemblement pour ce samedi devant la mairie de Guéret à 11 heures. L’Intersyndicale aussi.

Nous nous retrouvons donc tous devant la mairie de Guéret à 11 heures ce samedi.

Amenons nos textes, nos chansons, nos images, panneaux, pancartes, banderoles… sur le thème de la Liberté.

Artistes exprimons-nous. L’art et la culture sont des biens et des besoins essentiels à l’Humanité. Ne nous laissons pas bâillonner.

Tous ensemble pour défendre nos libertés, faisons entendre nos voix !

Appel commun associations, citoyens, citoyennes, parti politique…

PDF - 75.6 ko

Tract Intersyndicale

PDF - 113 ko



Source: Labogue.info