Mai 16, 2022
Par Nantes Révoltée
174 visites

Des engins sabotés pendant un carnaval pour défendre des terres agricoles


Samedi 14 mai, un millier de personnes a manifesté pour défendre des terres fertiles à Pertuis, dans le Vaucluse, département situé au sud est de la France. Une ZAP – Zone à Patates –, cousine de la ZAD, résiste contre un projet industriel destructeur.

Le projet est caricatural : le maire de la commune, Roger Pellenc, dirige une multinationale qui va profiter du projet d’extension de la zone industrielle qu’il a lui même décidé. Il s’agit d’artificialiser 86 d’hectares de terres agricoles pour des industries, dont l’entreprise Pellenc va grignoter à elle seule 30 hectares. Une trentaine de maisons sont menacées d’expulsions par cette extension, et plusieurs ont déjà été détruites par surprise cet hiver par des bulldozers accompagnés de la police municipale de Pertuis. Le conflit d’intérêt est évident : un petit baron, élu local et patron, s’accapare des terres. Et, comme par hasard, ce maire fait tout pour interdire les manifestations contre le projet dans sa commune.

Le point fort de deux jours de mobilisation a donc été un «carnaval pour la défense des terres agricoles», avec des syndicalistes paysans, des habitants du cru, des écologistes et des ZADistes, déguisés, réunis autour de chars et de banderoles satiriques. Des cornichons sont plantés en chemin, des confettis volent. Quand le cortège sort de la zone industrielle déjà existante, et passe devant l’entreprise spécialisée dans la construction engins agricoles du maire de Pertuis, un groupe se détache, et plusieurs véhicules de l’entreprise sont dégradés. Des établissements bancaires sont également tagués sur le parcours, décrit la presse locale. Les gendarmes doivent reculer suite à quelques salves de projectiles.

Désormais, partout, les petits chefs locaux trouvent face à eux des résistances multiples et hétérogènes pour les empêcher de bétonner tranquillement. Le slogan de Notre-Dame-des-Landes, «Résistance et sabotage», a essaimé sur tous les territoires, jusqu’à la Zone de Pertuis.


📷 : Kraland, Sébastien Barles, OursRebelle, les Soulèvements de la Terre




Source: Nantes-revoltee.com