Le Comité de Vigilance Antifasciste des Pyrénées-Orientales appelle à se rassembler mardi 14 juillet 2020 à 17h, place Cassanyes à Perpignan.

Dans notre communiqué post 28 juin 2020, nous signalions l’antériorité de la lutte antifasciste ici dans les Pyrénées-Orientales et insistions sur le fait que nous n’avions pas « découvert l’extrême droite le soir du 28 juin 2020». Adversaires résolu-e-s, déterminé-e-s, des diverses facettes du fascisme, nous ne sommes pas seulement les adversaires du FN/RBM/RN, ses satellites et ses poissons-pilotes, mais nous luttons aussi contre la matrice idéologique qui a permis à Aliot de devenir député en 2017, et maintenant maire de Perpignan.

Opposé-e-s aux regroupements opportunistes qui se parent trop souvent de l’étiquette « démocratique », le CVA66 assume pleinement l’axe de lutte anticapitaliste qui implique l’élimination de toutes les droites extrêmes et de toutes les formes de fascisme et de racisme.

Au mois de mars, dès avant le premier tour, nous donnions ce rendez-vous aux Perpignanais :

« Il sera quand même difficile de ne pas comprendre désormais que la lutte contre l’extrême-droite et ses supplétifs, ce n’est pas “dans les urnes que ça se passe”. Ce sera donc, pour les Perpignanais qui veulent réellement s’y opposer : dans la rue, et dans la résistance de tous les jours. »

C’est en ce sens que le CVA appelle ses militant-e-s, sympathisant-e-s et plus largement les antifascistes des P.O. à se joindre au rassemblement appelé le mardi 14 juillet 2020 à 17h, place Cassanyes à Perpignan, afin de témoigner de l’urgence d’une mobilisation contre tous les fascismes et contre toutes les velléités autoritaires, sécuritaires et discriminatoires à l’égard de l’ensemble des habitant-e-s des Pyrénées-Orientales et plus précisément des habitant-e-s de Perpignan…

Le Comité de Vigilance Antifasciste des Pyrénées-Orientales / CVA66


Article publié le 13 Juil 2020 sur Lahorde.samizdat.net