Novembre 23, 2021
Par Le Numéro Zéro
191 visites


Ce vendredi 19 novembre le tribunal de Kenosha à rendu son verdict et décidé d’acquitter Kyle Rittenhouse.

Pour rappel, le 23 août 2020, le jeune de 17 ans qui avait fait 100 km pour venir « défendre » la ville de Kenosha contre les manifestant•e•s du mouvement BLM, a abattu un homme d’une balle en pleine tête avec son fusil d’assaut, avant de s’enfuir et d’en tuer et blesser 2 autres qui tentaient de le désarmer.

Kyle Rittenhouse est un produit du culte des armes et de la violence très populaire a l’extrême droite (Zemmour qui braque des journalistes au salon Militech, YouTubeur code Reno)

. Dans le contexte particulier des EU ou il est très facile de se procurer des armes, Rittenhouse est venu armé lors d’émeutes pour s’autoriser à jouer les auxiliaires de police, et s’est octroyé le droit de vie ou de mort sur de parfaits inconnus.

Les émeutes en cours à Kenosha avaient été déclenchées par une intervention de policiers ayant tiré à 7 reprise sur Jacob Blake, un homme noir américain.

Il ne fait aucun doute que le système raciste de la suprématie blanche qui a valu à Blake de se faire tirer dessus 7 fois devant ses enfants explique la clémence des jurés vis à vis de RittenHouse qui a été acquitté. Ce dernier s’est d’ailleurs réjoui du verdict et a salué la sauvegarde du droit de « légitime défense ».

La radicalisation engendrée par les discours de l’alt right ou d’un Trump (Papacito / Zemmour ici en France) qui présentent la société comme constamment au bord du gouffre et de la guerre civile, créent le besoin de solutions radicales chez leurs adhérents. Le manque et la sidération créés par la continuation de ces discours alarmistes et la non-résolution de leur angoisse identitaire, alors même que l’ED arrive au pouvoir, amènent certains individus radicalisés à vouloir régler par eux-même le problème, provoquant les attentas que l’on connaît (Kenosha, Christchurch, El Paso etc.)

De part la domination du sytème de la suprématie blanche ces crimes restent et resterons trop souvent impunis.

Il est nécessaire de combattre l’extrême droite sur tous les fronts, cultiver nos solidarités, créer des liens communautaires qui remettent en cause la suprématie blanche, défaire la masculinité violente et hégémonique, et organiser notre camp pour faire face aux violences.




Source: Lenumerozero.info