La Turquie a besoin d’imams et non pas d’éducateurs pour enfants.

La ministre turque de la famille (ministre de la Famille et des Politiques sociales) a encore frappé en déclarant que son pays avait besoin d’imams et non pas d’éducateurs pour enfants.

Il y a peu, elle avait scandalisé une partie de ses concitoyens en apportant son soutien au groupe islamiste fondation Ensar (soutenu par le pouvoir gouvernenmental AKP comme par le journal ultra-conservateur et réactionnaire “Yeni Akit”) qui dispose des cours religieux à travers le pays mais qui est accusé d’étouffer des affaires de pédophilie en son sein.

(Elle avait dit que cela ne faisait rien s’il y a eu une fois une affaire de pédophilie et avait apporté son soutien à Ensar et par conséquent à l’enseignant qui est accusé d’avoir violé 45 enfants de 8 ans environ.)

https://fr-fr.facebook.com/Kurdistan-au-f%C3%A9minin-931845406882168/

#StopChildRapeinTurkey