Juillet 21, 2016
Par Le Chat Noir Emeutier
276 visites


Le 15 juillet, notre compagnonne a été libérée. Ceci ne signifie pas pour autant que les accusations dont elle fait l’objet sont abandonnées, mais un juge a décidé qu’elle pouvait attendre le procès concernant son extradition dehors. Elle doit se soumettre à quelques conditions, comme celles de céder son passeport et d’aller signer une fois par semaine au commissariat.

Le procès concernant son extradition aura lieu le 1er septembre 2016, lors duquel il sera décidé si les Pays-Bas respecteront sa remise à l’Etat allemand, où elle fait face à l’accusation d’expropriation de banque.

Nous nous sentons renforcés et réconfortés par toute la solidarité et le soutien que nous avons reçu les dernières semaines. Cependant, même avec cette petite pause, le besoin de discussions, de luttes et d’actes continue à être présent. Ne laissons pas la répression dicter nos besoins et désirs contre ce monde fondé sur l’exploitation et l’autorité.

Il y a toujours d’autres compagnonnes accusées dans cette affaire, qui font face à ces charges avec force et dignité ! Solidarité avec toutes les accusées d’expropriation de banques à Aix-la-Chapelle !

Traduit de l’anglais de solidariteit.noblogs.org




Source: