Novembre 7, 2022
Par CNT
187 visites

Depuis 6 mois, trois anciennes salariées sont en conflit contre la boulangerie et pâtisserie Patalevain. L’employeur avait fini par reconnaître les irrégularités constatées (impayés d’heures et d’indemnité de fin de contrat, irrégularité dans les procédures de rupture de contrat). Le syndicat CNT Industries & Services de Haute-Garonne a toujours cherché une solution négociée et fait savoir qu’il envisagerait sérieusement de suspendre ses actions en cas d’ouverture des négociations.

L’employeur a mandaté une avocate pour tenter de trouver une issue amiable au conflit et vient enfin d’accepter un entretien de négociation qui aura lieu prochainement. Le syndicat, prenant acte de cette avancée, a annulé son piquet du 5 novembre. En fonction des avancés de ces négociations, le syndicat est susceptible de reconduire ou non la suspension de ses actions.

Voir aussi :
Patalevain : 2e piquet syndical

Patalevain : l’employeur refuse finalement toute négociation

Toulouse : appel au boycott de Patalevain et Patatisse

Patalevain : première entrevue

SOLIDARITÉ AVEC LES ANCIENNES SALARIÉES DU PATALEVAIN

Patalevain : 1er piquet syndical

Premier piquet de boycott devant la boulangerie de Patalavain

PATALEVAIN : OUVERTURE PROCHAINE DES NÉGOCIATIONS ?




Source: Cnt-f.org