Novembre 5, 2020
Par Rapports De Force
197 views


Huit mois aprĂšs la suspension de 3 d’entre eux, 4 enseignant.es du lycĂ©e Desfontaines de Melle (Deux-SĂšvres) ont Ă©tĂ© sanctionnĂ©.es ce mercredi 4 novembre par la commission disciplinaire de leur rectorat.

Leurs sanctions ne sont que la partie visible de la rĂ©pression qui s’est abattue sur les enseignants Ă  l’issu de la mobilisation contre les E3C, nouvelles Ă©preuves du baccalaurĂ©at version Jean-Michel Blanquer. Mais l’acadĂ©mie de Potiers a semblĂ© vouloir prononcer des peines lourdes, Ă  valeur d’exemple, mĂȘme si cela nĂ©cessitait de passer outre les avis de son propre conseil de discipline.

« DĂ©savouĂ©e par ses propres procĂ©dures, BĂ©nĂ©dicte Robert [rectrice de l’acadĂ©mie de Poitiers] n’en a pas moins dĂ©cidĂ© de passer en force et d’appliquer ces sanctions qu’aucun des conseils de discipline n’a validĂ©es », dĂ©nonce ainsi le communiquĂ© de soutien aux 4 de Melle. Ces dernier.es affirme vouloir user de tous les recours qui leurs sont offerts pour faire annuler ces sanctions.

En septembre une manifestation d’ampleur nationale rĂ©unissant un millier d’enseignant.es avait Ă©tĂ© organisĂ©e devant le rectorat de Poitiers pour soutenir les 4 de Melle.




Source: Rapportsdeforce.fr