SUD RELAY LAGARDERE

Le groupe LAGARDERE qui puise l’essentiel de son profit dans le « travel retail » annonce aujourd’hui revoir à la baisse son dividende au titre de l’exercice 2019 de 1,30 euro à 1 euro par action , alors que de nombreuses sociétés annoncent renoncer totalement à verser des dividendes à leurs actionnaires ,

Alors que sa branche Française , LAGARDERE TRAVEL RETAIL FRANCE , en co-gestion de sociétés avec ses concédants de service public et soumise pourtant à une des législations sociales les plus protectrices au monde de la santé des salariés , soumet encore aujourd’hui les personnels de ses points de vente à la « roulette russe » en fermant ou en maintenant ouverts des RELAY parfois à peine distants de 50 ou 100 m,

Alors que des points de vente du groupe restant ouverts en première ligne sont toujours dépourvus de l’intégralité des moyens de protection à même de protéger efficacement les salariés, particulièrement d’installation de caisses sans contact , de gardiennage filtrant à l’entrée des points de vente , de masques , de points d’eau avec savons, de vestiaires individuels, de désinfection journalière des points de vente par société spécialisée, etc…

Alors que bien pire , les gels hydroalcooliques annoncés comme disponibles par la Direction de la communication du groupe pour les personnels le 29 janvier 2020, étaient en réalité quasi inexistants à cette date sur les points de vente , mais de plus , se sont avérés réservés à l’usage commerciale de la clientèle tout au long des mois de Février et Mars , LAGARDERE n’ayant pas cru utile de réserver ses stocks disponibles au personnels de vente ,

Alors que pire encore , aucune prime exonérée ou non n’est venu depuis le début de l’épidémie de covid-19 récompenser l’immense mérite des salariés de terrain mis en danger journellement , alors même que les personnels siège bénéficient quant à eux d’un intéressement et de multiples primes toujours à ce jour refusées aux personnels de vente ,

Alors que toujours pire , LTRF tente de faire passer des primes en usage constant au sein du réseau depuis plus de 20 ans pour des « primes Macron exonérées » au mépris de la législation en vigueur .

Cette annonce de dividendes maintenus aux actionnaires et devant être officialisée au mois de Mai est le comble , dans le contexte actuel , de l’ignominie du management à la LAGARDERE !


Article publié le 26 Mar 2020 sur Solidaires.org