Août 26, 2021
Par Union Communiste Libertaire Le Puy
368 visites


DerriĂšre une gentillette librairie, “les arts enracinĂ©s” ouverte rĂ©cemment sur le PUY se cache un lieu de rencontre de la faschophĂšre locale. La littĂ©rature proposĂ©e, les revues vendues sont celles des fanatiques des multiples groupes de l’extrĂȘme et ultra droite. Les confĂ©rences qui y sont proposĂ©es autour d’acteurs du complotisme classent clairement les objectifs de cette librairie : une implantation locale au travers de la culture et des Ă©vĂ©nements culturels qui peuvent s’y rattacher. Rien de bien nouveau en fait, c’est la stratĂ©gie adoptĂ©e par ces groupuscules depuis plusieurs annĂ©es qui essaient de surmonter leurs divisions ( entre les royalistes, nĂ©o fascistes, rĂ©publicains autoritaires, catho intĂ©gristes, nĂ©o paĂŻens
.j’en passe et des meilleurs) en trouvant des points de rencontre comme la nostalgie d’un passĂ© idĂ©alisĂ© ou le rejet de l’étranger . Une mĂ©tapolitique qui consiste Ă  conquĂ©rir les idĂ©es avant celle du pouvoir.

Nous avons dĂ©cidĂ© de ne pas laisser faire. Ainsi, un collectif d’organisations, d’associations et de syndicats avec la prĂ©sence du groupe local de l’UCL a pris l’initiative de rĂ©diger un tract Ă  destination des riverains afin de les alerter sur la rĂ©alitĂ© de ce lieu. Une confĂ©rence de presse a suivi pour Ă©largir l’information. En rĂ©ponse, le libraire a rĂ©pondu qu’ils vendaient sur des coups de coeur et que l’accusation Ă©tait mensongĂšre
.. la rĂ©ponse du personnage a Ă©tĂ© faite sur le site Riposte LaĂŻque 
..un des sites “d’informations” prĂ©fĂ©rĂ© justement de la faschophĂšre plus ou moins complotiste ! On se marre !

Ci dessous le tract qui a été distribué .

COLLECTIF ANTIFASCISTE DU PUY EN VELAY

ALERTE AUX RIVERAINS !

A DEUX PAS DE CHEZ VOUS, DERRIÈRE LA VITRINE D’UNE GENTILLE LIBRAIRIE SE CACHE L’ULTRA DROITE VIOLENTE !

La droite radicale et de l’ultra droite semblent avoir trouver un repaire au sein de la librairie les « Arts EnracinĂ©s », situĂ©e 25 rue RaphaĂ«l au PUY EN VELAY. D’apparence banale, l’objectif annoncĂ© de cette librairie est de « dĂ©fendre notre culture et notre hĂ©ritage ».

En effet, deux interviews qui nous renseignent sur le contenu et les activitĂ©s de cette librairie nous ont alertĂ© : la premiĂšre sur le site EuroLibertĂ© (parue le 13 juin 2021) et la deuxiĂšme sur le site de la revue « RĂ©bellion » (parue le 25 juin 2021), site de l’OSRE (Organisation Socialiste RĂ©volutionnaire EuropĂ©enne).

Pour mieux comprendre, quelques précisions :

1/ Le site EuroLibertĂ© est un organisme regroupant site internet, TV, radio et site internet qui se veut un site de “rĂ©information”. Ce site accueille tous les rĂ©seaux d’ultra droite et des identitaires en Europe. En creusant davantage, il apparaĂźt que derriĂšre lui, se cache une sociĂ©tĂ© discrĂšte appelĂ©e « Bouledogue MĂ©dias » dont les actionnaires sont des militants d’extrĂȘme-droite, des identitaires, des catholiques intĂ©gristes
 et dont le but semble ĂȘtre de lever des fonds pour l’ultra droite.

2/ « RĂ©bellion », est le site d’une organisation de l’ultra droite usant habilement du confusionnisme, qui est une mĂ©thode utilisĂ©e par l’extrĂȘme droite qui consiste Ă  introduire dans leurs critiques des idĂ©es de l’extrĂȘme gauche.

Parmi les fondateurs de ce site, on  trouve d’anciens membres d’”UnitĂ© radicale », organisation dissoute en 2002 aprĂšs que l’un de ses membres a tentĂ© d’assassiner le prĂ©sident Chirac. Aujourd’hui, on retrouve leurs adhĂ©rents dans des organisations comme le Bloc Identitaire et GĂ©nĂ©ration Identitaire (dissoute depuis peu).

Une littĂ©rature trĂšs engagĂ©e dans les cercles de l’extrĂȘme et ultra droite.

D’aprĂšs les interviews de son libraire parues sur ces deux sites, cette librairie vend entre autres les Ă©crits des auteurs suivants sĂ©lectionnĂ©s, n’en doutons pas, pour leurs qualitĂ©s littĂ©raires et stylistiques :

– Louis-Ferdinand CĂ©line : Ă©crivain français reconnu mais aussi collaborateur et antisĂ©mite  assumĂ©.

– Pierre Drieu La Rochelle : autre Ă©crivain français, collaborateur zĂ©lĂ© pendant la seconde guerre adhĂ©rent du PPF (Parti Populaire Français) un parti national socialiste, il se suicide en 1945.

– Jean Mabire : dĂ©cĂ©dĂ© en 2006, proche des mouvements fascistes et auteur d’ouvrages trĂšs complaisants sur les Waffen SS !

– Robert Drun : mort en 2002, adepte du paganisme qui s’engage pendant la Seconde guerre dans la division Charlemagne (SS français partis combattre à l’Est).

– Philippe Randa : nĂ© en 1960 est un Ă©crivain d’extrĂȘme-droite, militant dans la mouvance de l’ultra droite fasciste pour ensuite adhĂ©rer au FN. Il avait ouvert une librairie en Belgique qui a dĂ» fermer Ă  cause des livres qu’elle vendait.

– Saint Loup, surnom de Marc Augier:  mort en 1990, engagĂ© dans la LVF (LĂ©gion des Volontaires Français) et dans les Waffen SS.

– Un dernier? Julius Evola, un des thĂ©oriciens du fascisme en Italie et, aprĂšs la guerre, un des fondateurs de la « Nouvelle Droite » avec Alain de Benoist.

On y trouve aussi les revues préférées de la droite radicale

Outre les ouvrages de ces auteurs, sont en vente des revues trĂšs marquĂ©es Ă  l’Ultra Droite, telles que « Rivarol » fondĂ©e en 1951, trĂšs apprĂ©ciĂ©e de la mouvance fasciste, ou la revue « PrĂ©sent » des catholiques intĂ©gristes. Mais ce sont surtout deux autres Ă  signaler :

– « ÉlĂ©ments » est la revue crĂ©Ă©e en 1968 par Alain de Benoist. Ce dernier est un militant de la mouvance droite radicale. Il est Ă  l’origine de la « Nouvelle Droite », c’est Ă  dire une droite souhaitant rĂ©habiliter les idĂ©es national-socialiste et fasciste. Dans ses premiers Ă©crits, dans les annĂ©es 60, il dĂ©fend la collaboration, l’AlgĂ©rie Française et l’apartheid en Afrique du Sud. En 1968, il fonde le GRECE (Groupement de Recherche et d’Etude sur la Civilisation EuropĂ©enne), qui devient le cƓur intellectuel et idĂ©ologique de cette ultra droite. En 1979, il sera candidat pour le PFN (parti des forces nouvelles, scission du FN qu’il ne trouvait pas assez Ă  droite!). Il est aussi le fondateur d’une revue vendue aussi dans cette librairie sous le nom de « Krisis ».

– La deuxiĂšme est « RĂ©bellion » revue de l’OSRE, Aujourd’hui, on retrouve leurs adhĂ©rents dans des organisations comme le Bloc Identitaire et GĂ©nĂ©ration Identitaire dissoute depuis peu. « RĂ©bellion » est en lien avec des personnalitĂ©s de l’ultra droite comme Alain Soral dont on trouve les autocollants au Puy faisant la promotion de ses ouvrages. « RĂ©bellion » est aussi liĂ©e Ă  une revue « Jeune Nation ». C’est une revue fondĂ©e par Yvan Benedetti et son parti « Parti nationaliste français ». Cet homme est une figure connue de l’ultra droite Ă  Lyon : exclu du FN en 2013, il crĂ©e son propre parti. On retrouve un groupe de son parti en Haute-Loire, Ă  St Didier en Velay plus prĂ©cisĂ©ment. D’ailleurs, en 2020, Benedetti a prĂ©sentĂ© une confĂ©rence en Haute Loire, dans un lieu tenu secret ! Sa revue « Jeune nation » reprend le nom d’un parti fasciste crĂ©e aprĂšs guerre par les frĂšres Sidos, pĂ©tainistes et anciens collaborateurs. Le pĂšre des frĂšres Sidos Ă©tait le bras droit de Darlan, fondateur de la Milice sous la France de Vichy et spĂ©cialisĂ© dans la traque aux juifs et aux rĂ©sistants ! C’est « jeune nation » qui a collĂ© il y quelques temps au Puy des affiches « LibĂ©rez Ryssen », considĂ©rĂ© comme « prisonnier politique ». Ryssen est un essayiste de l’ultra droite qui se dĂ©finit lui mĂȘme comme « raciste, antisĂ©mite » et qui purge une peine de prison de 9 mois pour propos antisĂ©mites et nĂ©gationnistes.

C’est aussi d’autres activitĂ©s que la vente de livres

Non contents de proposer des livres, les “Arts EnracinĂ©s” offrent Ă  la vente du parfum de l’entreprise patriote “Terre de France” et divers objets d’art. Parmi les artistes mis en avant de ce commerce, on trouve les peintures de Chrystelle Gordeaux, membre des « Brigandes » (CDs disponibles Ă©galement) qui est un groupe (notamment de musique) fĂ©monationaliste et fasciste, trĂšs sectaire qui d’ailleurs a Ă©tĂ© pointĂ© par la Miviludes comme tel.

La librairie Les Arts EnracinĂ©s 25, rue RaphaĂ«l organise aussi des lectures de contes pour enfant ou encore des confĂ©rences payantes, comme celle du 26 juin avec Claude Chollet, ancien porte parole du GRECE et Ă  la tĂȘte aujourd’hui de « l’observatoire du journalisme », officine d’extrĂȘme droite et complotiste qui se veut ĂȘtre un outil de “rĂ©information”.

Il nous semble que tous ces Ă©lĂ©ments, mis bout Ă  bout, font sens. Il relĂšve de notre responsabilitĂ© citoyenne d’en rĂ©vĂ©ler les contours Ă  la population. La maniĂšre de procĂ©der de ces libraires, qui dĂ©tournent volontiers des concepts, avançant ainsi “cachĂ©s”, est en rĂ©alitĂ© dangereuse car elle ne dit jamais ouvertement son vĂ©ritable objectif. Nous appelons Ă  une particuliĂšre vigilance les parents qui seraient peut-ĂȘtre attirĂ©s par les animations proposĂ©es au jeune public : des spectacles ou lectures pour enfants qui ne laissent rien prĂ©sager de bon dans les intentions des organisateurs.

Organisations politiques, syndicales, associatives, engagĂ©es dans la lutte contre toutes les discriminations et toutes les violences, nous nous inquiĂ©tons de la propagation des idĂ©es d’extrĂȘme-droite dans notre pays : nous appelons donc Ă  la plus grande vigilance vis-Ă -vis de ceux qui contribuent Ă  alimenter un climat de haine et d’intolĂ©rance, au Puy-en-Velay comme ailleurs.

  • WikipĂ©dia



Source: Ucllepuy.noblogs.org