Octobre 16, 2021
Par Rebellyon
302 visites


Communiqué de presse des enseignant.e.s du lycée Doisneau de Vaulx-en-Velin, en soutien à deux élèves ayant reçu une obligation de quitter le territoire français (OQTF) et risquant donc l’expulsion.

Deux de nos élèves du lycée sont menacés d’expulsion avec leur famille. Ces deux élèves sont extrêmement méritants et il serait inacceptable que leur trajectoire scolaire soit interrompue. Rien à nos yeux ne peut justifier que l’on nous enlève ces deux élèves et que leur scolarité soit sacrifiée sur l’autel d’objectifs politiques : faire du chiffre pour afficher une fermeté face à l’immigration.

Nos élèves ont reçu une obligation de quitter le territoire français (OQTF) et risquent donc l’expulsion.

Plusieurs enseignant.e.s et personnels administratifs ont écrit des lettres de soutien pour soutenir les différents recours. Nous avons également contacté la députée de Vaulx-en-Velin Anissa Kheder et la mairie de Vaulx-en-Velin.

Nous avons également lancé une pétition. Le texte se trouve ci-dessous.

Nous nous réservons la possibilité de mener des actions de plus grande ampleur si la menace se précisait.

Enxhi et Dorian, deux lycéens du lycée Doisneau de Vaulx-en-Velin, sont menacés avec leur famille d’expulsion par la préfecture du Rhône par le biais d’une OQTF.

Alors qu’elle est entrée en UPE2A (unité pédagogique pour élèves allophones arrivants) en décembre 2019 en parlant à peine le français, Enxhi a immédiatement montré sa grande motivation par sa participation active à l’oral et sa bonne humeur communicative qui lui a valu d’être appréciée par l’ensemble de ses camarades et d’être élue déléguée. Elle a participé à de nombreux dispositifs et projets du lycée et a toujours fait montre d’une motivation sans faille (y compris durant les périodes de confinement). Ses progrès étant spectaculaires, elle a rapidement pu être incluse en classe de seconde ordinaire dans les différentes disciplines. Elle a obtenu les félicitations à chaque trimestre. Elle a préparé et réussi avec brio son diplôme de langue française, obtenant la note de 86 % au niveau B1. Elle est aujourd’hui scolarisée en classe de première (spécialités « SES », « humanités, littérature, philosophie » et « histoire-géographie géopolitique et science politique ») et obtient des résultats tout à fait honorables. Elle suit également l’enseignement de la classe européenne.

Dorian a également fait une bonne impression à ses enseignants du lycée à son arrivée en septembre 2021 et, après une année en UPE2A collège à Vaulx-en-Velin, maîtrise le français, ce qui lui a valu d’être directement intégré en seconde ordinaire.

Ces deux élèves sont dans une trajectoire remarquable de réussite et il serait incompréhensible qu’on les empêche de rester sur le territoire pour terminer des études brillamment engagées.

La situation de leur père est par ailleurs préoccupante : son état de santé est très fragile et il est a besoin de trois dialyses hebdomadaires.

Nous nous opposerons de toutes nos forces à l’expulsion injuste de cette famille très unie. M. le Préfet, nous ne laisserons pas faire !




Source: Rebellyon.info