Octobre 30, 2020
Par Sans Nom
171 visites


Un nouvel ouvrage vient d’être publié : Jack Déjean, Métropolis, autoed. (Caen), octobre 2020, 200 p.

Les métropoles qui poussent selon les délires de technocrates sont un terrain privilégié de la guerre sociale en cours, de la domination qui s’exerce comme des résistances et des révoltes qui donnent des bouffées de liberté. L’artificialisation continue du monde à grands renforts de capitaux, de décrets, de pelleteuses, de flics et de technologies ravage les milieux de vie, et par la même occasion dégrade les possibilités de liberté.

Après un détour historique sur le développement de l’urbanisme, l’ouvrage évoque plusieurs réalisations des technocrates aujourd’hui à Caen, Cherbourg, Lille, Saclay et Grenoble. Il s’agit d’en tirer des leçons, des noms et des adresses, pour mieux s’y confronter.

Il est possible de commander le bouquin en envoyant un mail à :
jackdejean[arobase]riseup.net.
L’ouvrage est à prix libre en distro et 5e en librairie. Pour les envois, il faut ajouter les frais postaux. Prix de revient : 1 livre = 2,20e ; 10 livres = 22e.

L’ouvrage est aussi disponible dans les lieux suivants :
Caen : Local Apache, 35 bvd Poincaré ; Librairie Brouillon de culture, 29 rue st sauveur ;
Paris : Bibliothèque Libertad, 19 rue Burnouf ; Librairie Publico, 145 rue Amelot

Sommaire
Le ver est-il dans le fruit urbain ?
L’urbanisme est autoritaire et capitaliste
L’urbanisme contre-insurrectionnel
L’urbanisme moderne aux sympathies fascistes
Les technos au pouvoir
Caen, métropole exemplaire
Un Cherbourg atomique
Lille la socialiste
Paris-Saclay, cœur de cible
Grenoble l’écolo
De l’hyper, du post et du high-tech pour mieux fliquer
Un social peut en cacher un autre
Un avenir (ir)radieux et l’épidémie d’autorité
Un espace conflictuel
Les contours possibles de communautés humaines désirables
Bibliographie




Source: Sansnom.noblogs.org