Vous êtes oppos·é·e à la privatisation de l’aéroport ?

Participez à l’action (juridique) collective conjointe en ligne auprès du tribunal de commerce pour faire annuler le vente des 49.99% des parts d’ATB à la société China Airport Synergy Investment Limited Europe (Casil Europe*).

* composée de Shandong Hi-Speed Group à 51% et Friedmann Pacific AM à 49 %.

Si le 16 avril 2019, la Cour administrative d’appel de Paris a annulé l’autorisation donnée par le ministre de l’Économie pour privatiser l’Aéroport Toulouse-Blagnac (ATB), il faut à présent faire annuler le vente par le tribunal de commerce.
Si le juge prononce la nullité de la vente, 3 conséquences :
  • L’État doit rendre le prix payé en avril 2015, soit 309 millions d’euros ;
  • Casil Europe doit rendre à l’État les 49,99 % des actions de la société anonyme Aéroport Toulouse-Blagnac (ATB) ;
  • Casil Europe doit rendre l’intégralité des dividendes « ponctionnés » soit plus de 30 Millions d’euros.

PROCÉDURE EN LIGNE
Rendez-vous sur le site de l’avocat du collectif en cliquant ici

QUI PEUT AGIR ?
Tout le monde : contribuable, citoyen, association, ONG, syndicat, collectivité, de Toulouse, de la France entière !

Avant l’ouverture de la plateforme en ligne, plus de 120 citoyens, élu·es, associations, syndicats se sont engagés dans la procédure : rejoignez-les ! Et faites partager l’information.

Rejoignez le collectif contre la privatisation de la gestion de l’aéroport de Toulouse-Blagnac !

Page Facebook en cliquant ici

Le Club est l’espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n’engagent pas la rédaction.


Article publié le 24 Mai 2019 sur Solidaires.org