Peu de monde semble être au courant de ça : dans le Centre de Rétention Administrative (CRA) de Mesnil-Amelot, une section est réservée aux prisonnières (et aux enfants). En plus du racisme et de la guerre qui y est livrée contre les pauvres, le CRA est aussi un lieu de violences sexistes contre les meufs qui n’ont pas « les bons papiers ».

Je suis ici depuis début septembre, j’étais d’abord au centre de Metz. Après un mois, ils m’ont ramené à Charles de Gaulle pour un vol, j’ai refusé, ils m’ont mis en garde à vue et après ils m’ont mis ici à Mesnil-Amelot. Quand je suis arrivée, j’avais des médicaments que je prenais à Metz, mais ils m’ont tout pris. J’ai pleuré, j’ai tout fait, mais rien. C’était limite comme si je parlais avec personne, ils s’en foutaient.

Du coup, ils m’ont pris de force et ils m’ont mis dans la cellule. Là, j’ai compris que c’est comme une prison, c’est encore pire qu’à Metz. Ça ressemble beaucoup à une prison, la zone est insalubre, c’est dégradé et pas entretenu, les toilettes sont sales et bouchées.

La laverie c’est pas bien, les vêtements ils sentent, on est obligé de les laver après, mais nous non plus on n’a pas vraiment de savon, on a un petit savon, qui ne te permet même pas de te laver.

J’ai compris que c’est à toi d’aller voir auprès de l’administration, quand tu pars si t’as la chance tu rentres voir l’administration, si t’as pas de chance tu peux rester pendant 3 – 4 heures debout. Tu dois passer par une porte avec les policiers, s’ils te laissent pas rentrer tu peux pas voir l’administration, pareil pour l’infirmerie.

Par exemple, j’ai mal aux dents et j’ai essayé d’aller à l’infirmerie et ils me laissent pas rentrer, car ils disent que c’est trop tard pour aujourd’hui, ce sera demain 14h. C’est pour dire qu’ils s’en foutent, si t’as mal ou pas, ils s’en foutent.

Publiez !

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info


Article publié le 21 Oct 2019 sur Rebellyon.info