Mai 20, 2016
Par Paris Luttes
11 visites


Mobilisation contre la loi travail ou pas les rafles contre les migrants ne cessent pas. On apprend par le Parisien que le matin du 20 mai :

Plus de 200 migrants, essentiellement des Afghans, installés depuis une dizaine de jours dans un campement de tentes dans le 10e arrondissement de Paris, ont été évacués ce vendredi matin.

Au total, « 229 personnes », qui vivaient depuis dix jours quai de Jemmapes, sur le bord du canal Saint-Martin, ont été « prises en charge et mises à l’abri », a indiqué la ville de Paris.

La police n’a pas l’air si fatiguée que cela quand il s’agit de virer les plus pauvres et les moins suceptible de se défendre d’entre nous.

Si vous avez des infos plus conséquentes que cet entrefilet n’hésitez pas à les communiquer à : paris-luttes-infos(A)riseup.net

La photo du logo date de 2010.




Source: