Novembre 4, 2020
Par Paris Luttes
279 views


Les personnels d’éducation et les parent.es d’élĂšves du collĂšge Jean JaurĂšs de Pantin sont profondĂ©ment meurtri.es par le drame survenu le vendredi 16 octobre. L’assassinat abject de Samuel Paty, fonctionnaire de l’éducation nationale, aux abords de son lieu d’exercice et les pressions subies dans les semaines prĂ©cĂ©dentes dans l’exercice de sa mission d’enseignement ne peuvent soulever que douleurs et recueillement.

Par ailleurs, un certain nombre d’entre eux considĂšre que durant cette pĂ©riode qui devait ĂȘtre celle du deuil s’est surajoutĂ© Ă  ce choc un dĂ©ferlement de discours outrageux visant Ă  amalgamer cet horrible attentat, nos concitoyen.nes musulman.es et l’immigration dans son ensemble. Ces propos nausĂ©abonds nous apparaissent en profonde contradiction avec la rĂ©alitĂ© de notre mĂ©tier d’enseignant, ses objectifs et les missions de l’école publique trop longtemps attaquĂ©e au nom de logiques financiĂšres renforçant les inĂ©galitĂ©s sociales.

Parent.es et personnel d’éducation du collĂšge Jean JaurĂšs Ɠuvrons ensemble pour le bien-ĂȘtre des enfants dans leur scolaritĂ© et leur vie future. Nous refusons la stigmatisation des familles de confession musulmane dĂ©jĂ  largement discriminĂ©es dans notre sociĂ©tĂ©. Ces discours ne font qu’approfondir la sĂ©grĂ©gation et les inĂ©galitĂ©s sociales qui sont le terreau sur lequel se dĂ©veloppent l’intĂ©grisme religieux ainsi que le racisme sous toutes ses formes qui s’alimentent mutuellement.

Attaché.es au principe de laïcité mais opposé.es à une instrumentalisation de celui-ci nous appelons chacun à ne pas céder aux discours identitaires cherchant à nous diviser.




Source: Paris-luttes.info