Janvier 23, 2023
Par Lundi matin
195 visites

S’il y a bien un sujet dont il est difficile de parler en France, c’est l’école. On en bavarde évidemment, on s’en plaint même beaucoup mais toujours et presque immédiatement on se retrouve face à une contradiction qui apparaît insoluble . L’école, quand on n’y est pas ou plus, c’est la possibilité d’apprendre, de grandir, de se former ; cette mythologie républicaine, méritocratique, imparfaite mais pleine de bons sentiments. Lorsqu’on y est, qu’on y est soumis ou qu’on y travaille, c’est à une toute autre réalité que l’on doit se confronter : l’école comme institution qui discipline les corps, calibre les subjectivités, trie, ordonne, sélectionne et parfois broie la vie, les « compétences » et les aspirations de millions d’enfants. On se retrouve alors tiraillé entre la nécessité d’y croire pour y survivre et l’impossibilité d’y échapper faute de dehors. Si l’on peut reconnaître un seul mérite à l’opacité du dispositif Parcoursup, c’est d’avoir rendu transparent ce processus de sélection. Dans ce lundisoir, nous essayons de comprendre plus précisément ce qui se joue dans l’expérience de cette plateforme. Comment les logiques d’auto-management imprègnent désormais chaque lycéen, comment les professeurs deviennent petit à petit les supplétifs de la sélection algorithmique, comment l’angoisse continue de l’évaluation devient une norme à laquelle on ne peut plus échapper.

Pour en discuter, nous accueillons Aïda N’Diaye, professeur de philosophie, Johan Farber qui vient de publier Parlez-vous le Parcoursup ? aux éditions du Seuil et Camille, lycéen auteur d’un article très remarqué sur lundimatin : Rejeter l’école, le quotidien de la génération Parcoursup.

A voir lundi 23 janvier à partir de 19h

Il ne faut pas laisser le sujet aux « concernés », car on ne cherche pas une école alternative, mais bien une alternative à l’école. On ne peut que difficilement attendre l’apparition d’une jeunesse qui sera prête à renverser les autres structures oppressives, si on la laisse germer bien tranquillement dans ces structures disciplinaires. Désormais, il faut soit occuper les classes et résister, soit les déserter et résister quand même, soit les deux. En tous cas avant de faire cela il faut permettre à tous, élèves comme autres individus, de se rendre compte de la nature politique de ce qu’ils subissent au quotidien, pour balayer le fatalisme et permettre d’ouvrir le champ des possibles de l’imagination et de la création d’alternatives, pour réinventer des manières d’apprendre et de transmettre.

Version podcast

Pour écouter nos lundisoir en conduisant ou en repassant, c’est par ici :

Pour vous y abonner, des liens vers tout un tas de plateformes plus ou moins crapuleuses (Apple Podcast, Amazon, Deezer, Spotify, Google podcast, etc.) sont accessibles par ici.

En attendant

Vous pouvez visionner les lundisoir précédents :

Une histoire du sabotage avec Victor Cachard

La fabrique du muscle avec Guillaume Vallet

Violences judiciaires, rencontre avec l’avocat Raphaël Kempf

L’aventure politique du livre jeunesse, entretien avec Christian Bruel

À quoi bon encore le monde ? Avec Catherine Coquio

Mohammed Kenzi, émigré de partout

Philosophie des politiques terrestres, avec Patrice Maniglier

Politique des soulèvements terrestres, un entretien avec Léna Balaud & Antoine Chopot

Laisser être et rendre puissant, un entretien avec Tristan Garcia

La séparation du monde – Mathilde Girard, Frédéric D. Oberland, lundisoir

Ethnographies des mondes à venir – Philippe Descola & Alessandro Pignocchi

Terreur et séduction – Contre-insurrection et doctrine de la « guerre révolutionnaire » Entretien avec Jérémy Rubenstein

Enjamber la peur, Chowra Makaremi sur le soulèvement iranien

La résistance contre EDF au Mexique – Contre la colonisation des terres et l’exploitation des vents, Un lundisoir avec Mario Quintero

Le pouvoir des infrastructures, comprendre la mégamachine électrique

Rencontre avec Fanny Lopez

Rêver quand vient la catastrophe, réponses anthropologiques aux crises systémiques. Une discussion avec Nastassja Martin

Comment les fantasmes de complots défendent le système, un entretien avec Wu Ming 1 :

Le pouvoir du son, entretien avec Juliette Volcler

Qu’est-ce que l’esprit de la terre ? Avec l’anthropologue Barbara Glowczewski

Retours d’Ukraine avec Romain Huët, Perrine Poupin et Nolig

Démissionner, bifurquer, déserter – Rencontre avec des ingénieurs

Anarchisme et philosophie, une discussion avec Catherine Malabou

« Je suis libre… dans le périmètre qu’on m’assigne »

Rencontre avec Kamel Daoudi, assigné à résidence depuis 14 ans

Ouvrir grandes les vannes de la psychiatrie ! Une conversation avec Martine Deyres, réalisatrice de Les Heures heureuses.

La barbarie n’est jamais finie avec Louisa Yousfi :

Virginia Woolf, le féminisme et la guerre avec Naomi Toth :

Katchakine x lundisoir

Françafrique : l’empire qui ne veut pas mourir Avec Thomas Deltombe & Thomas Borrel

Guadeloupe : État des luttes avec Elie Domota

Ukraine avec Anne Le Huérou, Perrine Poupin & Coline Maestracci

Comment la pensée logistique gouverne le monde

Mathieu Quet

La psychiatrie et ses folies

Mathieu Bellahsen

La vie en plastique – une anthropologie des déchets avec Mikaëla Le Meur

Déserter la justice :

Anthropologie, littérature et bouts du monde, les états d’âme d’Éric Chauvier

La puissance du quotidien : féminisme, subsistance et « alternatives »

Geneviève Pruvost

Afropessimisme, fin du monde et communisme noir

Norman Ajari

L’étrange et folle aventure de nos objets quotidiens

Jeanne Guien, Gil Bartholeyns et Manuel Charpy

Puissance du féminisme, histoires et transmissions

Fondation Luma : l’art qui cache la forêt

De si violentes fatigues. Les devenirs politiques de l’épuisement quotidien

Un entretien avec Romain Huët.

L’animal et la mort, entretien avec l’anthropologue Charles Stépanoff.

Rojava : y partir, combattre, revenir. Rencontre avec un internationaliste français

Une histoire écologique et raciale de la sécularisation, entretien avec Mohamad Amer Meziane.

Que faire de la police Avec Serge Quadruppani, Iréné, Pierre Douillard-Lefèvre et des membres du Collectif Matsuda.

La révolution cousue main, une rencontre avec Sabrina Calvo à propos de couture, de SF, de disneyland et de son dernier et fabuleux roman Melmoth furieux.

LaDettePubliqueCestMal et autres contes pour enfants, une discussion avec Sandra Lucbert.

Pandémie, société de contrôle et complotisme, une discussion avec Valérie Gérard,Gil Bartholeyns, Olivier Cheval et Arthur Messaud de La Quadrature du Net.

Basculements, mondes émergents, possibles désirable, une discussion avec Jérôme Baschet.

Au cœur de l’industrie pharmaceutique, enquête et recherches avec Quentin Ravelli

Vanessa Codaccioni : La société de vigilance

Comme tout un chacune, notre rédaction passe beaucoup trop de temps à glaner des vidéos plus ou moins intelligentes sur les internets. Aussi c’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous avons décidé de nous jeter dans cette nouvelle arène. D’exaltations de comptoirs en propos magistraux, fourbis des semaines à l’avance ou improvisés dans la joie et l’ivresse, en tête à tête ou en bande organisée, il sera facile pour ce nouveau show hebdomadaire de tenir toutes ses promesses : il en fait très peu. Sinon de vous proposer ce que nous aimerions regarder et ce qui nous semble manquer. Grâce à lundisoir, lundimatin vous suivra jusqu’au crépuscule. « Action ! », comme on dit dans le milieu.




Source: Lundi.am