Mai 3, 2016
Par Indymedia Bruxsel
206 visites


” Tout enfant est révolutionnaire. Par lui, les lois de la création se renouvellent et foulent aux pieds tout ce que l’homme mûr a édifié contre elles : morale, préjugés, calculs, intérêts mesquins. L’enfant est le commencement et la fin du monde ; lui seul comprend la vie parce qu’il s’y conforme, et je ne croirai à un meilleur avenir que le jour où la révolution sera faite sous le signe de l’enfance. Sorti de l’enfance, l’homme devient un monstre, il renie la vie, en se dédoublant hypocritement . “

Panaït Istrati ( 1884 – 1935 )

Les futurs Staline

Sont déjà parmi nous

Les futurs Trotski ou Lénine

Sont déjà parmi nous

Les futurs Hitler ou Pinochet

Sont déjà parmi nous

Les futurs Mussolini ou Hollande

Sont déjà parmi nous

Les futurs ceci ou cela

Les futurs hommes d’Etat

Et tous furent des leaders

Faux révolutionnaires ou vrais réactionnaires

Avec un discours logique

Sous telle ou telle étiquette politique

Et pas seulement à ” Nuit debout “

La domination

Est toujours opportuniste

La domination

Est toujours carriériste

Contre seulement

Un aspect de la société aliénée

Jamais contre la totalité aliénée

C’est la mascarade de la fausse contestation

Avec les bureaucrates de certaines organisations

Et la bureaucratie

N’est ni de gauche, ni de droite

Ni de ceci ou de cela

Elle est bureaucrate, elle est pensée étroite !

Toutes les lois

Sont des lois comme la loi ” El connerie “

Le singulier est pluriel, ô ironie

Et à quand

Une manifestation, contre le capital et toutes ses lois ?

Car le fonctionnement du monde

Est d’une colossale bêtise

Il faut qu’on se le dise

Oui, tous et toutes d’un seul ensemble, pour une autre ronde

Mais

Des petits groupes

Mais

Des petits clans

Mais

Des petites bandes

Toujours la même sarabande

Une seule solution

La masturbation, pardon, la révolution

Mais alors sans aucune séparation

Sans aucune corporation

Sans fixisme, au-delà même de l’anarchisme

De l’Etat, des classes sociales, des régions

De toutes les catégories, abolition

Théorie de grande unification

Et gratuité totale de tous les transports

France, Europe, Monde, pour tous les ports !

Socialisation des moyens de production

Conseils ouvriers, la propriété collective en autogestion

Et un pays, pour le paralyser

Il faut la grève générale illimitée

Toute l’économie il faut la bloquer

L’économie est le renoncement achevé de la vie

Et hélas, tout rapport humain la suit

Mais le capital montre les dents

Aux grévistes, manifestantes, manifestants

22 février 2014

Un oeil, vont perdre trois manifestants

Quentin Torselli

Emmanuel Derrien

Damien Tessier

Des tirs de LBD par des policiers

Déjà, le 27 novembre 2007

Le jeune Pierre Douillard, d’un oeil, fut mutilé

Encore un tir de LBD par un policier

J’y étais, je n’ai pas oublié

C’était à Nantes, ville rebelle

Où dans les gaz, tout semble irréel

Surréaliste aurait dit feu ( 1880 – 1918 ) Apollinaire

Des gens réveillés contre un monde réactionnaire !

Le capital est effet nocebo

Il ne peut plus faire le beau

Machine tueuse

Machine mafieuse

Machine odieuse

Machine pollueuse

Machine menteuse

Machine broyeuse

De toutes les innocences

De toutes les consciences

Ainsi

Automobiles à essence

Automobiles électriques

C’est une même démence

41 pour cent des particules fines du trafic

Sont émises, en suspension

Par les pneus, toute une abrasion

Du revêtement routier et des freins

Mais pour la loi du marché, c’est bien

Et c’est là, seulement, pour le réseau francilien

Car la technologie

Qui gouverne maintenant toute vie

Procède de l’effet placebo

Procède de l’effet nocebo

Avec sa méthode, son information

En Inde et en Chine, une usine de fabrication

Comme pour les médicaments génériques

Dont les principes actifs, c’est plus économique

Sont contenus à 80 pour cent, et c’est princeps le fictif !

Pendant un certain temps

Au dix-neuvième siècle, ce fut patent

C’était la mise à mort des animaux

Sur la place publique, cela puait, cela n’était pas beau

Du sang dans la rue

Avec les abattoirs, cela fut caché de la vue

Et à la même époque

Et à cela aucune équivoque

Des exécutions publiques

Hommes et animaux, le même quantique

Pour l’être humain, une punition

Pour l’animal non humain, une tradition

Car, elle est simpliste la réalité

Pour manger un animal, il faut bien le tuer

Aussi pour l’oublier

Cela fut le plus vite possible, caché

Virent le jour, donc, des abattoirs spécialisés

Le paradis pour tueurs légalisés

Ne plus empuanter les villes, et les odeurs associées

Directement

Indirectement

Nous participons de ce qui meurt

Nous participons de ce qui vit

Et même le rire est une tragédie !

Maintenant que la survie est attaquée

Et alors qu’elle devient une normalité

L’espérance de vie va diminuer

Ainsi

La France, en 2015

Pour les femmes, longévité espérée

C’est une moyenne de 85,1 ans

Pour les hommes, longévité espérée

C’est une moyenne de 78,9 ans

Mais avec le fascisme libéral

Tout ira de plus en plus mal

Et donc de la légitime contestation

Et donc de la légitime manifestation

Et à ce propos

Voilà qui est rigolo

La loi impose de déclarer toute manifestation

Et son parcours en préfecture, sauf à Nantes, une bonne tradition

Avec cela, tout syndicat est en acceptation

Il y a aussi les Douillard, famille connue et militante

Dont le père me tendit la main, sympathiquement

Dans une manif, avec son drapeau pirate, y’a pas longtemps

Je ne savais pas qui c’était, à ce moment

Mais je vis plus tard, sa photographie dans un journal

Fi des préjugés, ça alors, c’est pas mal !

Car si la mère me donna le bonjour, parfois

Le fils m’ignora sans cesse, ma foi

Sans doute trop vieux pour lui, voilà

Tout jeune, il était téméraire, il y a quelques années de cela

Dans les manifs du passé, le temps passe si vite, et c’est déjà !

Et sur des années et des années

L’on voit des jeunes vieillir

L’on voit des jeunes réfléchir

Parfois, on peut les voir grandir

Il y a toujours à apprendre de manifester !

Comme des fantômes, comme des apparitions

D’une manifestation l’autre, nous nous voyons

Sans vraiment jamais nous connaître

Dans nos idées, il faut bien paraître

Sans parfois aucun nom, aucun prénom

C’est un monde à part, la manifestation

Nous sommes de la chair à manifestation

Avec la chair à profit, la chair à canon

Et donc dans chaque nouvelle manifestation

Ni tout à fait la même

Pourtant, souvent, on l’aime

Ni tout à fait une autre

Car il y a toutes sortes d’apôtres

Beaucoup de gens s’ignorent

Certes, sans se souhaiter la mort

Des chapelles, des églises

Le futur tyran qui voudra qu’on l’élise

Confusionnisme de l’amalgamisme

Amalgamisme du confusionnisme

Il s’agit de noyer le poisson

Ainsi la presse du capital entretient la confusion

Des fascistes

Qui ne veulent plus être des fascistes

Comme le minable ( né en 1949 ) Alain Finkielkraut

Qui même à l’idiotie est de trop

Anciens et nouveaux salauds !

Et toutes nos ridicules disputes

Dont l’humanité est la pute

Alors que

L’ère de Planck

10 puissance 32 ( en K ) température de l’Univers

10 puissance moins 43, temps de l’Univers

10 puissance 19 ( en GeV ) énergie des particules

L’Univers ou Multivers, un drôle de bidule

Certes, sans confirmation expérimentale

Mais l’astroparticule deviendra banale

Jusqu’aux premières étoiles

Passant d’autres phases à grande voile

30 K température actuelle de l’Univers

10 puissance 8 ans temps de l’Univers

Et là, pas seulement théorique

Mais des observations astronomiques

Si nous savions relativiser toute chose

Pour sans cesse, tout remettre en cause

Vivre enfin sans aucune pause

Et toute une misère du besoin

Qui apparaîtrait à toutes et tous, comme concept vain

Béquilles idéologiques

Pour riches, pour pauvres, le même tragique

Béquilles religieuses

De la pensée peureuse et fumeuse

Toute une information de propagande

Le pillage des idées et des richesses est aux mains d’une petite bande

Révolution des mentalités

Et donc de chaque individualité

Connexions mutantes dans le monde entier

Voilà le seul truc qui devrait faire mouiller ou bander !

Patrice Faubert ( 2016 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l’invité sur ” hiway.fr “





Source: