Septembre 8, 2021
Par Squat.net
200 visites


Pampelune (Pays Basque): expulsion de la gaztetxea Arrotxapeko

Le matin du jeudi 2 septembre 2021, le squat Arrotxapeko (gaztetxea de Rochapea, au numĂ©ro 30 de la calle Artica), Ă  Pampelune, occupĂ© depuis 2016, a Ă©tĂ© expulsĂ© par la police nationale espagnole et la police municipale de Pampelune. Quelques centaines de personnes ont affluĂ© dĂšs 8h30 du matin pour protester contre cette expulsion et tenter de rĂ©occuper les lieux. Des affrontements ont lieu entre manifestant·e·s et policier·e·s. Des conteneurs de verre ont Ă©tĂ© renversĂ©s pour que les manifestant·e·s puissent se servir en projectiles. La police a chargĂ© Ă  plusieurs reprises. Plusieurs personnes ont Ă©tĂ© blessĂ©es de part et d’autre. Au moins six personnes ont Ă©tĂ© arrĂȘtĂ©es par la police. Et l’expulsion s’est terminĂ©e vers 10h.

Le maire de Pampelune, Enrique Maye, s’est publiquement rĂ©joui de cette expulsion, et a dĂ©clarĂ© notamment: « il Ă©tait prĂ©visible qu’il pourrait y avoir des incidents, ces personnes [Note de Squat!net: les manifestant·e·s] agissent toujours de la mĂȘme maniĂšre, ils ne laissent gĂ©nĂ©ralement pas les expulsions se passer calmement, ils rĂ©sistent, et nous avons dĂ» procĂ©der Ă  cette expulsion avec toute notre responsabilitĂ©, et finalement nous mettrons en oeuvre toutes les mesures pour qu’il n’y ait pas de rĂ©occupation Â».

Le maire a prĂ©cisĂ©, concernant ces fameuses mesures: « il y aura une surveillance policiĂšre des lieux, et nous finirons par dĂ©molir le bĂątiment pour qu’il ne puisse plus ĂȘtre occupĂ©. Ceci est une question technique, mais personne ne peut douter que nous prendrons les mesures nĂ©cessaires. Â»

À vomir. Comme tout bon maire qui se respecte.

[Sources: Navarra 2 sept., 10h | Navarra 2 sept., 13h15.]




Source: Fr.squat.net