Novembre 24, 2021
Par Sans Nom
291 visites


Oyonnax : encore un mât scié et une caméra détruite
peu après sa pose

Le Progrès, 23 novembre 2021 (extrait)

Bis repetita. Un mois après l’affaire de la disqueuse , Oyonnax vient de perdre une nouvelle caméra de vidéosurveillance. Avec un mode opératoire similaire à celui de la Plaine. Dans la nuit de vendredi 19 à samedi 20 novembre, un peu après minuit, à l’angle des rues des Primevères et Kennedy, des individus ont découpé le mat, en utilisant un engin de découpe mécanique, selon les constatations de la police.
Ont-ils utilisé la même disqueuse que le 17 octobre ? Selon nos informations, elle n’avait pas été saisie lors de l’interpellation de l’auteur présumé des faits du 17 octobre . Confondu par des traces ADN, le jeune homme âgé de 19 ans est toujours écroué, mis en examen pour dégradation de biens d’utilité publique en réunion.

Un riverain confirme avoir entendu « un bruit sourd, vers minuit », lorsque le poteau a touché le sol. Une dégradation redoutablement rapide, face à laquelle les policiers n’ont rien pu faire. Au centre de supervision urbain de la ville d’Oyonnax, un agent voit la scène en direct. « Les équipes de police municipale et nationale se rendent sur place immédiatement. Mais en 30 secondes, le mal était déjà fait, relate Julien Feybesse, chef de la police municipale. À la différence de la première fois, ils n’ont pas utilisé de cocktail molotov et ne se sont pas acharnés sur la caméra. » Le maire Michel Perraud confirme qu’elle venait d’être installée, quelques heures auparavant.




Source: Sansnom.noblogs.org