Juin 20, 2018
Par Rebellyon
329 visites


Alors que des mineur.e.s isolé.e.s étaient redirigé.e.s par Forum réfugié – cosi vers ce lieu occupé avec l’accord tacite de la Métropole, la ville de Lyon a quand même mis à la rue ces jeunes. Alors qu’au même moment, David Kimelfeld, président de la Métropole, lançait un processus de concertation pour améliorer l’accueil des mineur.e.s isolé.e.s étranger.e.s avec les différents acteurs associatifs s’occupant des jeunes, dont les étudiant.es solidaires qui s’occupaient de ce lieu, la ville de Lyon a quand même mis à la rue ces jeunes.

L’obligation légale de prise en charge de ces mineur.e.s isolé.e.s, qui incombe à la métropole de Lyon, n’étant en rien respectée, il a été mis en place cette solution d’hébergement depuis le 21 avril 2018 pour des dizaines de jeunes abandonnés par les services d’aide sociale à l’enfance.

La Métropole de Lyon prenant conscience de ses nombreux manquements, a décidé de placer seulement 45 de ces mineur.e.s expulsé.e.s (laissant, comme à son habitude, certains d’entre eux au bord de la route) dans une structure appartenant à la ville de Lyon dont la date de destruction a été repoussé pour permettre leur accueil temporaire alors que des familles en avaient été expulsées quelques jours auparavant.

Une solution … (re)réquisition !!

Dans un contexte où l’accueil des migrant.e.s en France est de plus en plus lamentable, des initiatives humaines surgissent, des personnes solidaires se regroupent et s’organisent pour ouvrir des bâtiments vacants afin d’y loger celles et ceux qui en ont besoin.

La Métropole de Lyon n’ayant pas mis en place de structure suffisamment adaptée au nombre des primo arrivants, en laisse beaucoup contraints de vivre dans la rue ou chez des particuliers solidaires. C’est pour y pallier que nous réquisitionnons ce mercredi 20 juin deux bâtiments inoccupé appartenant à la Métropole de Lyon situé au 7 rue des petites soeurs et 43 rue etienne richerand LYON 3e.

Il n’y a pas de crise migratoire, il n’y a qu’une crise de l’accueil.
TANT QUIL Y AURA EXPULSION IL Y AURAQUISITION

Les copain.ines des mineur.es

contact : [email protected] – 07-67-10-61-13

Alerte sur la réalité de l’accueil des mineur.e.s étranger.e.s à Lyon

Les pouvoirs publics prétendent offrir un « accueil digne » aux migrant.e.s et remplir leurs obligations légales vis-à-vis des mineur.e.s isolé.e.s étranger.e.s. Mais entre le discours officiel et la réalité nous sommes témoins tous les jours, c’est le grand écart. Éclairage sur la réalité de l’accueil des (…)

14 mai

Appel aux dons pour la maison de mineurs étrangers

Un nouveau lieu de vie accueille des mineurs étrangers et des étudiant.e.s qui les soutiennent. Pour faire vivre cet endroit et ses habitant.e.s, besoin de pas mal de matos et de produits de première nécessité.

15 mai




Source: