Octobre 14, 2021
Par Union Communiste Libertaire (UCL)
311 visites


Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, annonçait ce jeudi 14 octobre sa volonté de porter plainte contre Philippe Poutou, candidat du NPA aux présidentielles de 2022. Darmanin lui reproche d’avoir affirmé la veille au soir dans une une émission télévisée que « la police tue ». Oui, la police tue. Et ce n’est pas un sympathisant d’extrême droite au sinistre pedigree comme Darmanin qui nous empêchera de l’affirmer et de soutenir nos camarades du NPA.

Invité sur le plateau de France Info TV, et alors qu’il était interrogé sur les violences policières, Philippe Poutou a affirmé que la police tuait et mutilait chaque année, dans les quartiers ou les manifestations. Il a cité les cas de Zineb Redouane, tuée par un tir de lacrymogène à Marseille alors qu’elle fermait ses volets en décembre 2018, Steve Maia Caniço tombé dans la Loire où il s’est noyé suite à une charge de police à Nantes en juin 2019 ou Rémi Fraisse, tué par l’explosion d’une grenade sur la ZAD de Sivens en 2014. Nous pensons aussi à toutes les victimes, mortes par l’action ou l’inaction de la police, Zyed et Bouna, Adama Traoré, Lamine Dieng, Chahinez Boutaa, Angelo Garand, et tous.tes les autres dont les familles et collectif continuent de se battre quotidiennement pour obtenir justice et vérité.

Des propos qui n’ont pas plu à Darmanin qui a annoncé son intention de porter plainte pour « défendre l’honneur de tous les policiers » ! Une tentative d’intimidation d’un côté et une énième opération de séduction de la police de l’autre. Participation aux manifs des syndicats de police, gratuité des trains pour les policiers armés… Il faut dire que le pouvoir a bien besoin d’elle pour accompagner ses attaques libérales et autoritaires contre notre classe sociale.

Toujours sous le coup d’une plainte pour viol, homophobe et raciste, Darmanin continue pourtant de jouer la surenchère à droite toute et de faire des clins d’œil appuyés à l’extrême droite. Un exemple patent de la fascisation d’une partie de la classe politique.

L’Union communiste libertaire exprime sa solidarité envers toutes les victimes de violences policières et apporte son soutien à Philippe Poutou face à la volonté d’intimidation de Darmanin.
Comme Philippe Poutou nous aussi nous affirmons que la police tue.

Union communiste libertaire, le 14 octobre 2021




Source: Unioncommunistelibertaire.org