Alors qu’on parle de blocage et d’occupation, on n’a pas toujours en tête où se trouvent les lieux de pouvoir dans la région parisienne. Une cartographie d’Agnès Stienne publiée initialement en avril 2012 dans le Monde Diplomatique apporte ici des éléments partiels de réponse. Il est temps de mettre la cartographie au service de la guerre sociale !

Si la cartographie a toujours répondu à la nécessité des puissants et des États de contrôler les territoires, la géographie et le mouvement libertaire ont pourtant su faire bon ménage, notamment depuis les figures historiques que sont Elisée Reclus et Pyotr Kropotkine. Ce qui est sûr c’est qu’aucune carte n’est naturellement objective : elles reflètent toujours les partis pris par l’auteur.

Dans un espace complexe aussi difficile à apréhender que la région parisienne, à la fois zone urbaine, capitale, métropole, lieu de production et de consommation majeur et ville-monde, il semble que beaucoup des lecteurs de Paris-Lutte.info aient du mal à situer les lieux de pouvoir, les centres de production, les lieux d’échange et de flux…

Alors qu’on parle de blocages et d’occupations, on n’a pas toujours en tête où se trouvent les lieux de pouvoir dans la région parisienne. Une cartographie d’Agnès Stienne publiée initialement en avril 2012 dans le Monde Diplomatique (et sur Paris-luttes.info) apporte ici des éléments de réponse.

Où se trouvent les lieux de pouvoir à Paris ? [Cartographie]

Il est bien dommage que nous ayons si peu de cartes à notre service et à notre disposition…

Par conséquent, il est nécessaire d’appeler à la création de cartes, produites de façon autonome, qui ciblent ces problématiques et à les diffuser massivement sur Paris-Lutte.info. Il faut démocratiser et populariser la compréhension du territoire francilien. Il faut que nous sachions concrètement (pour)quoi occuper, (pour)quoi bloquer !

Un anarcho-autonome de plus