35 après le hit de Jean-Pierre Mader « Disparue », relatant la disparition de Marie-Anne Erize, enlevée par un escadron de la mort de la dictature Argentine, dans une Ford Falcon. Le titre est remis au goût du jour, « Disparu » par Jean-Pierre Déter, relatant la disparition de Steve Maia Caniço depuis presque un mois, suite à priori au gazage d’un escadron de la nuit, sur le quai Wilson.


Article publié le 18 Juil 2019 sur Nantes.indymedia.org