Lundi 25 novembre aura lieu la 20e journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes. Cette date anniversaire est celle de mobilisations fortes des femmes pour leur liberté et contre les violences.

Les violences faites aux femmes – physiques, psychologiques, sexuelles, économiques – sont innombrables et touchent tous les domaines de leur vie, tous les lieux où elles vivent, circulent, travaillent, étudient. Toutes sont concernées, quels que soient leur âge et leur condition sociale.

La situation ne s’améliorera pas d’elle-même : dans les faits, le nombre d’agressions sexistes et sexuelles augmente. Depuis le samedi 19 octobre, le nombre de féminicides de l’année 2019 a dépassé celui de 2018. L’année dernière, 121 femmes ont été violemment assassinées par leur conjoint ou leur ex. Depuis janvier, près de 135 femmes ont été assassinées dans toute la France, dont 3 en Seine-Saint-Denis.

Dans le but d’organiser nos solidarités contre ce fléau, le groupe UCL de Saint-Denis vous invite à venir échanger lors d’un débat animé par des militantes féministes de l’UCL et du collectif Les Dionysiennes le lundi 25 novembre à 19h30 au café le Pavillon (54 rue Gabriel Péri, 93200 Saint-Denis).

Nous vous attendons nombreuses et nombreux pource temps de rencontre autour des contre-pouvoirs féministes. Nous ne voulons plus compter nos mortes mais agir, pour que la peur change enfin de camp.




Article publié le 19 Nov 2019 sur Paris-luttes.info