Juin 21, 2016
Par Indymedia Bruxsel
81 visites


C’était un rêve

Toutes les femmes me donnaient le sein

Et je buvais, le lait qui en sortait

C’était un rêve

Plus personne ne faisait rien

C’était un rêve

Il n’y avait plus aucune politique

Il n’y avait plus aucun fanatique

C’était un rêve

Il n’y avait plus le moindre argent

Il n’y avait plus le moindre truand

C’était un rêve

Il n’y avait plus de musée

Plus de cinéma, plus rien de figé

C’était un rêve

Tout le monde se parlait

Tout le monde s’écoutait

Plus personne ne se taisait

C’était un rêve

Toutes les femmes me donnaient le sein

Et je buvais, le lait qui en sortait

C’était un rêve

En rien, plus aucun militant, c’était l’anarchie

Le temps des idéologies, c’était fini

C’était un rêve

Il n’y avait plus de prison

Il n’y avait plus de religion

C’était un rêve

Tout le monde avait confiance

Tout était dans la même conscience

Patrice Faubert (1982) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l’invité sur ” hiway.fr “





Source: