Juillet 13, 2016
Par Indymedia Nantes
25 visites


Lancé le 22 mars dernier, l’appel « On bloque tout ! » rassemble aujourd’hui 1675 signataires dont 135 structures syndicales en tant que telles. Sur l’ensemble des signataires, un peu plus de la moitié provient de Solidaires, près d’un tiers de la CGT. Viennent ensuite, par ordre d’importance, les signataires FSU, CNT, FO et CNT-SO. Enfin, une soixantaine de signataires se partagent entre CFDT, LAB, CNT-AIT, Confédération Paysanne, Unef, Fidl, UTG, STC, USP ainsi que des signatures internationales… Le collectif d’animation regroupe 16 camarades : 8 de SUD (aérien, éducation, PTT, rail) ; 4 de la CGT (correcteurs, étudiant.e.s, Livre, sociétés d’études) ; 2 de la CNT-SO ; 1 de la CNT ; 1 de la FSU-Émancipation.

Principalement destiné à faire en sorte que le débat sur la reconduction et la généralisation de la grève soit porté à la base, l’appel « On bloque tout ! » a pris, modestement, sa part en tant qu’acteur collectif du mouvement social en cours. C’est bien le sens et le but de l’appel « On bloque tout ! » : favoriser l’émergence d’une sorte « d’intersyndicale de lutte et de terrain » sur une base commune, l’action en faveur de la reconduction et de la généralisation de la grève.




Source: