Septembre 6, 2022
Par Contre Attaque
155 visites

Des «sangliers radicalisé.e.s» revendiquent l’action écologiste


Alors que la France, comme une bonne partie du monde, traverse un épisode de sécheresse inédite, les riches continuent d’afficher leurs privilèges comme ils l’ont toujours fait. Tout l’été, en parallèle de nouvelles cataclysmiques, notamment des canicules, des incendies géants ou des pénuries d’eau, les riches et les puissants ont continué à utiliser leurs avions privés et leurs jets ski, à jouer au golf et à remplir leurs piscines.

Dans ce contexte, plusieurs actions ont eu lieu : des sabotages de jacuzzis dans les Vosges, des méga-bassines destinées à l’agriculture intensive prises pour cible, et plusieurs golfs, très consommateurs en eau, rebouchés au ciment ou utilisés pour planter des végétaux.
.
Samedi 3 septembre au matin ce sont les habitués du golf de Monchy-Humières, dans l’Oise, qui ont découvert leur terrain de jeu labouré. Les greens arrachés, des panneaux tagués, des drapeaux renversés… Et de nombreux slogans comme «Mort au capital», «Les golfs parasitent la forêt. Les bourgeois.es parasitent la société», «Bourgeois.es, vos passe-temps sont tout pourris», «Nous sommes la nature qui se défend».

L’action est revendiquée par des «sangliers radicalisé.es» qui expliquent dans un communiqué avoir «déclarés la guerre aux golfs car ils s’accaparent notre terre, ne profitent qu’aux bourgeois et consomment beaucoup trop d’eau». À la manière des cochons sauvages qui viennent régulièrement retourner les terrains de golf à la recherche de nourriture, les activistes ont retourné le gazon pour montrer leur mécontentement, et précisent : «nous reviendrons».

Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d’exister, votre soutien est vital. Vous pouvez nous faire un don en cliquant sur les homards

#advgb-cols-24c8058c-a6bb-46bc-8e4b-216fccacb228{}@media screen and (max-width: 1023px) {#advgb-cols-24c8058c-a6bb-46bc-8e4b-216fccacb228{}}@media screen and (max-width: 767px) {#advgb-cols-24c8058c-a6bb-46bc-8e4b-216fccacb228{}}#advgb-col-c856e7c5-712d-43f8-b2fe-c20ab4fc02c7>.advgb-column-inner{padding-top:0px;}#advgb-col-c856e7c5-712d-43f8-b2fe-c20ab4fc02c7{width: 0%;}@media screen and (max-width: 1023px) {#advgb-col-c856e7c5-712d-43f8-b2fe-c20ab4fc02c7>.advgb-column-inner{}}@media screen and (max-width: 767px) {#advgb-col-c856e7c5-712d-43f8-b2fe-c20ab4fc02c7>.advgb-column-inner{}}#advgb-col-429b34af-d19f-4b86-a597-305536463fe3>.advgb-column-inner{text-align:center;}#advgb-col-429b34af-d19f-4b86-a597-305536463fe3{width: 0%;}@media screen and (max-width: 1023px) {#advgb-col-429b34af-d19f-4b86-a597-305536463fe3>.advgb-column-inner{}}@media screen and (max-width: 767px) {#advgb-col-429b34af-d19f-4b86-a597-305536463fe3>.advgb-column-inner{text-align:center;margin-left:50px;}}




Source: Contre-attaque.net