AprĂšs neuf entretiens dans une « enquĂȘte administrative Â» dĂ©plorable, la direction du CH du Rouvray sort l’artillerie lourde pour allumer du soignant : 2 convocations pour des conseils de discipine ! Les sanctions demandĂ©es ? Exclusion des agents pour une durĂ©e pouvant aller de 3 mois Ă  2 ans.

Les grands moyens employĂ©s n’ont qu’un but : faire oublier les manquements de la direction dĂ©noncĂ©s par tous pendant la crise de la COVID.

  • NON, les agents ne devaient pas laisser passer la mise en danger du personnel et des patients lorsqu’on les obligeait Ă  rĂ©utiliser leurs masques sur plusieurs jours en les faisant sĂ©cher.
  • NON, les agents ne devaient pas se taire concernant la discrimination Ă  l’encontre des patients, Ă  qui le port du masque Ă©tait refusĂ©, sous prĂ©texte qu’ils auraient Ă©tĂ© incapables de le gĂ©rer.

Maintenant, il faut agir pour soutenir nos collĂšgues et obliger la direction Ă  rendre des comptes.

EN CONSEQUENCE, NOUS NOUS INSTALLONS DANS LE CH DU ROUVRAY AVEC TENTES ET MATERIEL DE CAMPING CE MARDI. ET NOUS INVITONS TOUS NOS SOUTIENS A NOUS REJOINDRE DES CE SOIR POUR UNE AG A 19H !

Pour plus d’info vous pouvez lire l’article Non aux procĂ©dures-bĂąillons au Rouvray !