SOS MÉDITERRANEE soutient la campagne de sensibilisation autour de ce documentaire qui rappelle qu’aujourd’hui encore des milliers de personnes perdent la vie chaque année aux portes de l’Europe en tentant d’échapper à leur sort.

Projection le samedi 03 octobre à St-Étienne au Méliès St-François à 18h, en présence de la productrice Valérie Montmartin et à St-Just St-Rambert au Family à 20h30.

Séance supplémentaire au Rex de Montbrison le 26 novembre à 20h.

Le 18 avril 2015, un chalutier en bois surchargé coulait au large de Lampedusa en Sicile, quelques heures après avoir quitté la Libye. On estime à un millier de personnes le nombre de victimes noyées dans ce naufrage considéré aujourd’hui comme le plus meurtrier en Méditerranée depuis la seconde guerre mondiale.

Il n’existait aucune liste des passagers de ce bateau. Un simple numéro a donc été affecté à chacun des corps retrouvés. Les dépouilles font l’objet depuis 2016 d’un travail continu de la part d’une anthropologue légiste italienne, Cristina Cattaneo, et de son équipe qui tentent de redonner une identité à chaque personne ayant péri dans ce naufrage.

Madeleine Leroyer a voulu s’associer à cette démarche en réalisant un documentaire sensible et puissant qui suit le parcours de l’une des victimes, le Numéro 387, et permet autant que possible de restaurer dignité et humanité dans ce décompte macabre qui voudrait que l’Histoire ne retienne que des chiffres.

Emission radio sur l’association, l’antenne de Saint-Étienne et la situation de l’Ocean Viking, sur Radio Dio (89.5) mercredi 30 septembre à 12h et à 19h et jeudi 1er octobre à 8h.


Article publié le 27 Sep 2020 sur Lenumerozero.info