Avril 24, 2016
Par Le Monde Libertaire
62 visites


par Pat de Botul le 24 avril 2016

Nuits debout partout, différentes partout

Des camarades de la Fédération anarchiste nous ont relaté les Nuits debout, à Orléans ou dans le Gard, où ils essayent de participer au mouvement pour insuffler des pratiques libertaires et politiser le mouvement, dans des ambiances souvent bon-enfant et ne marquant pas d’hostilité envers les militants.
En revanche, dans les banlieues, que ce soit celles de Paris ou celles de Marseille, les Nuits Debouts ont du mal à prendre… Les jeunes des banlieues ne se retrouvent pas dans les revendications du mouvement ou trouvent celles-ci trop éloignées de leur contexte d’urgence quotidienne.

Réagir à cet article

Écrire un commentaire …




Source: