Une action organisée par la commission action de Nuit Debout et des personnes solidaires a eu lieu samedi 9 avril au soir pour l’accueil des migrantEs et l’ouverture des frontières.

Depuis maintenant plusieurs mois, la police tente de disperser régulièrement les migrantEs qui sont à la rue quand ils et elles essaient de s’installer collectivement dans un endroit. Quand les autorités ne peuvent plus empêcher un campement elles finissent par l’évacuer en emmenant les migrants dans des centres. Mais pour éviter qu’un nouveau campement se résintalle, la mairie et la préfecture de police installent des grilles. Des quartiers sont ainsi zebrés de grilles qui sont le prolongement des frontières à l’intérieur même de nos quartiers.

Ce samedi, plusieurs centaines de personnes sont parties de la place de la République à 21H00. Elles ont démontées les grilles à l’emplacement du campement précédent sous le métro Stalingrad. Des petites mains magiques avaient préparé l’opération pour déboulonner les grilles et faciliter l’action.

Des tags ont été laissés sur les murs : Nuit Debout, Grilles par terre ! Des affiches ont été collées en plusieurs langues pour l’ouverture des frontières.

Les grilles ont ensuite été pliées pour être inutilisables. Puis nous sommes repartis en manifestation sauvage pour revenir à place de la République.

Ce n’est qu’un début, libérons nos quartiers, ouvrons les frontières !