La mobilisation se poursuit contre l’expulsion du Plan B. Après une manifestation de soutien le 15 février, et une chaîne humaine le vendredi 21 février, ce vendredi 28 février est organisée une soirée solidaire.

Le Plan B est un squat à Tours. Il s’agissait de bureaux vides dans lesquels un collectif de citoyens solidaires a installé un groupe de jeunes migrants qui vivaient à la rue en plein hiver en décembre 2018. Depuis son ouverture, 542 jeunes ont pu y être hébergés au moins une nuit.

Une procédure judiciaire est en cours pour expulser les habitants et vider le lieu. L’audience aura lieu le 5 mars 2020. Si une telle expulsion avait lieu, plus de 30 jeunes se retrouveraient donc dans les rues de Tours.

Ces jeunes ne sont invisibles que si on décide de ne pas les voir.

Le collectif Plan B invite les soutiens à se rassembler pour une Nuit de la Solidarité, munis de toiles de tentes, pour montrer aux institutions et aux citoyen.ne.s ce qu’il se passerait en cas d’expulsion du Plan B. Plusieurs artistes ont prévu de soutenir cette action et se partageront l’animation de la fin de journée.

Le collectif Plan B demande :

  • qu’une solution de relogement digne et pérenne soit proposée à TOUS les jeunes menacés d’expulsion
  • qu’un statut adapté soit créé pour les jeunes en recours juridique, que personne ne soit laissé à la rue, en maintenant les places d’hébergement du plan hiver toute l’année.

Rendez-vous place de la Victoire, à Tours, de 16h à minuit.


Article publié le 26 Fév 2020 sur Larotative.info