par PAT DE BOTUL le 15 avril 2016

Nucléaire : si tu avances quand je recule

Ségolène Royal ne se mouille pas sur le dossier du nucléaire : elle donnera sa décision sur le nombre possible de réacteurs à fermer, au plus tard le 1er juillet 2016, mais, ” en fonction de deux scénarios d’évolution de la consommation électrique ” et cela, pour la période 2019-2023… D’ici-là, de l’eau sera passée dans les réacteurs et on a surtout, tout le temps d’être irradiés…
Que les futurs gouvernements reprennent la patate chaude !
Plus concrètement, qu’aura fait Royal depuis sa nomination et ses belles promesses en la matière ? Pondre un autre décret ” avant l’été “, abrogeant l’autorisation de fonctionnement de Fessenheim, même si celle-ci ne s’arrêtera effectivement que fin 2018… C’est-à-dire, lors de la mise en service de l’EPR de Flamanville (Manche). Enfin, à conditions que celle-ci ne subisse pas de nouveaux retards… Bref, pourvu que Fessenheim tienne le coup jusque-là ; pourvu qu’il ait fait beau ; et que… la Marie-Joseph soit un beau bateau !..

Réagir à cet article

Écrire un commentaire …