Septembre 22, 2017
Par Alternative Libertaire (AL)
32 visites


Macron avait fait allégeance à EDF dès sa campagne, promettant la mise en service de l’EPR de Flamanville. La nomination de Nicolas Hulot au ministère de la Transition écologique et solidaire change-t-elle vraiment quelque chose ? Depuis les années 1970, les gouvernements français successifs se sont engagés, sans aucune forme de démocratie, dans un programme de production nucléaire ­d’électricité aussi démesuré que dispendieux. Et voilà que le ministre Hulot pose la possibilité de fermer des centrales (…)


AL de septembre est en kiosque !

/




Source: