Octobre 27, 2022
Par Dijoncter
164 visites

Nous vivons dans un monde mĂ©diatique dont les valeurs semblent inversĂ©es. « Les antifas sont les vrais fascistes, les fĂ©ministes sont les vraies sexistes, les antiracistes sont les vrais racistes Â». Jean-Michel Boomer Ă  la tĂ©lĂ© nous le rĂ©pĂšte Ă  l’envie et avec les fĂ©licitations du jury autoproclamĂ© des Ă©ditorialistes de salons

Ce mois-ci l’édito est laissĂ© aux bons soins de l’Union Communiste Libertaire de Dijon !

Edito

Il faut bien se rendre Ă  l’évidence, l’idĂ©e d’un retour du fascisme en France n’est plus si improbable qu’elle ne l’était il y a quelques dĂ©cennies lorsque le souvenir traumatique des camps de la mort Ă©tait encore bien prĂ©sent. Quelques gauchistes visionnaires nous prĂ©venaient pourtant : attention, la bĂȘte n’est pas morte ! Le capitalisme, tant qu’il ne se sentait pas vacillant feignait de faire son travail de barrage, se donnant des allures progressistes.

Mais voilĂ  qu’une crise frappe encore une fois, prĂ©visible comme toutes les crises. Et puis le terrorisme. La peur des gens, l’extrĂȘme droite qui se frotte les mains. BollorĂ©, notre Berlusconi français fait main basse sur un nombre consĂ©quent de mĂ©dias, ne cessant de rendre le racisme de plus en plus acceptable et la gauche de plus en plus minorisĂ©e dans l’espace mĂ©diatique. Pourtant, la grogne demeure. Des mouvements sociaux, pour les retraites, les salaires, la dignitĂ©, dĂ©cevants parfois, mais toujours lĂ . Et puis les gilets jaunes qui avaient dĂ©couverts ensemble le conflit social, le mĂ©pris de la classe politique, des mĂ©dias et la violence des flics, qu’iels se sont mangĂ©s en pleine poire. Des coups de flashball dans la tronche qu’on leur a mis pour leur faire passer l’envie de s’émanciper. Iels s’en souviendront jusque dans leur chair.

Il n’empĂȘche qu’iels ont la trouille les bourgeois.es. Un·e bourgeois·e qui a peur ça se reconnaĂźt Ă  la matraque tĂąchĂ©e du sang de sa police. Police raciste, classiste, qui frappe les pauvres et les racisé·es, tue pour un mauvais regard, une gueule trop bronzĂ©e, un coup d’accĂ©lĂ©rateur un peu suspect lors d’un contrĂŽle surprise, arme au poing. Et puis les fascistes qui paradent librement dans les rues. Derniers recours des bourgeois·es apeuré·es. Nous vivons dans un monde mĂ©diatique dont les valeurs semblent inversĂ©es. « Les antifas sont les vrais fascistes, les fĂ©ministes sont les vraies sexistes, les antiracistes sont les vrais racistes Â». Jean-Michel Boomer Ă  la tĂ©lĂ© nous le rĂ©pĂšte Ă  l’envie et avec les fĂ©licitations du jury autoproclamĂ© des Ă©ditorialistes de salons. Nous le savons, leur maniĂšre de nuire est de retourner nos valeurs contre nous. Le facho, ça n’a honte de rien, ça rĂ©cupĂšre tout. Au lieu de fĂ©ministes iels sont femmellistes, masculinistes, super hĂ©tĂ©ros, tous grimĂ©s en opprimĂ©s, singeant la rĂ©volte dans une derniĂšre insulte Ă  nos luttes. Il y en a mĂȘme pour justifier le fascisme par le dĂ©sastre Ă©cologique qui arrive.

Aujourd’hui, face Ă  la menace, il existe nĂ©anmoins un vivier de militant.es dĂ©terminĂ©.es, des associations, des partis, des groupes informels qui peuvent faire le choix de s’allier pour leur faire manger leurs dents. Pour continuer de faire trembler la bourgeoisie et sa clique de nazillons assoiffĂ©s de violence, regroupons-nous, plus dĂ©terminé·es que jamais ! Les barbares, ce sont eux.

Union Communiste Libertaire Dijon

Programme

Mardi 8 novembre – 10h/12h

AĂ©robitch


Si tu veux faire des exos, Ă©tirements, du renforcement musculaire mais que t’as la flemme tout‱e seul‱e, l’aĂ©robitch c’est pour toi, viens suer avec nous !

Pas de niveau pré-requis, tout le monde y trouve son compte.

Mardi 8.11 – 18h30

QG Féministe en mixité choisie


Viens traĂźner, boire un coup avec tes copaines ou rencontrer de nouvelles personnes. Pour nouer des liens fĂ©ministes et queers en dehors des rĂ©unions !

Les QG sont organisĂ©s en autogestion, chaque personne peut prendre en charge une soirĂ©e.Pour le moment on ne sait pas dans quelle mixitĂ© choisie sera ce QG ni son contenu, alors si ça t’intĂ©resse et que tu veux plus d’informations, Ă©cris Ă  [email protected]

Mercredi 9.11 – 19h

(Discussion + film docu)

Une soirĂ©e consacrĂ©e Ă  la situation Ă  la frontiĂšre orientale de l’UE.

(Langue : anglais)

Un entretien Ă  distance avec des activistes de la frontiĂšre rĂ©cemment militarisĂ©e entre la BiĂ©lorussie et la Pologne, avec de courts films documentaires prĂ©sentant la crise humanitaire qui y sĂ©vit et l’activitĂ© du collectif Noborders. Depuis plus d’un an, ces militants dĂ©fient les tentatives de l’État de criminaliser leurs efforts pour secourir les personnes bloquĂ©es dans le no man’s land, oĂč les demandeurs d’asile de nombreux pays sont laissĂ©s Ă  l’abandon dans les forĂȘts et les marĂ©cages traversĂ©s par une clĂŽture en fil barbelĂ©.

Mercredi 16.11 – 18H

AG activités

Mercredi 16.11

Permanence de la Caisse de so

Mercredi 16 – 20h30 – Prix libre

Protect the dub [S07e04] – 24H PARTY PEOPLE

Projection


(Michael Winterbottom / 2002 / 117 mn)

Du punk rock Ă  la culture rave en passant par la crĂ©ation du nightclub the Haçienda, ce biopic retrace l’histoire de Tony Wilson, et Ă  travers lui celle du label Factory Records. Entre les succĂšs et les galĂšres, ce sont surtout les difficultĂ©s Ă  mener un projet culturel exigeant et avant-gardiste qui nous sont racontĂ©es. Le film mĂ©lange des Ă©lĂ©ments rĂ©els avec des lĂ©gendes urbaines et nous montre la scĂšne artistique de Manchester avec des groupes comme Joy Division, the Happy Mondays ou New Order, mais aussi le producteur Martin Hannett ou encore le graphiste Peter Saville…

Mardi 22.11 – 18h30/21h30

/QG Féministe en mixité choisie sans mecs cis hétéros


/par le Collectif 25 Novembre

Atelier de peinture de draps/ pancartes/ costumes en prĂ©paration de la manif fĂ©ministe du 25 novembre.

Vendredi 25.11 – 18h30/20h30

Manifestation féministe de nuit sans mecs cis hétéros


Collectif 25 Novembre

À l’occasion de la journĂ©e internationale contre les violences de genre, viens marcher / t’énerver / faire du bruit / danser / Ă©couter des textes, dans une meute d’adelphes survoltĂ©es.



Mercredi 30.11 – 10H/18H}

Atelier Electronique – spĂ©cial machine Ă  laver !


Qu’est ce qu’il y a dans une machine Ă  laver ? Est-ce qu’on peut rĂ©cup des Ă©lements et les utiliser pour autre chose ?

Ce mercredi, viens on va discuter de comment marche une machine Ă  laver, de comment on peut la reparer, ou alors de ce qu’on peut faire avec les differents Ă©lements qui se trouve a l’interieur.

On va tester tout ca aussi.

C’est tout la journĂ©e mais tu peux venir quand tu veux.

Contact : electronikatelier[email protected]

Mercredi 30.11 – 19h

La Terre, les Corps, la Mort. Essai sur la condition terrestre

/Présentation & discussion autour du livre


/en prĂ©sence de l’auteur.

Quel rapport Ă  la Terre est rĂ©vĂ©lĂ© par le ravage Ă©cologique ? C’est la question Ă  laquelle ce livre essaie de rĂ©pondre en remontant le fil de la pensĂ©e occidental jusqu’à notre Ă©poque. Des grecs, en passant par la coupure corps/Ăąme du christianisme, rejouĂ© par Descartes, grand mentor de notre modernitĂ©, le corps fut toujours considĂ©rĂ© comme insuffisant, repoussant, encombrant, et son affranchissement comme un idĂ©al. Le dĂ©ni de la mort et celui de notre corps culminent aujourd’hui dans le projet transhumaniste et son rĂȘve d’immortalitĂ©. Cet Ă©tat d’esprit qui exclu et domine doit ĂȘtre combattu pour que soit remis au centre de nos prĂ©occupations notre commune condition terrestre.

20h30 – repas prix libre

AĂ©robitch

/tous les mardis 10H-12H


(8,15,22,29 nov)

Si tu veux faire des exos, Ă©tirements, du renforcement musculaire mais que t’as la flemme tout‱e seul‱e, l’aĂ©robitch c’est pour toi, viens suer avec nous !

Pas de niveau pré-requis, tout le monde y trouve son compte.



LA BANCALE


/Collectif d’entraide alimentaire

Tous les lundis Ă  partir de 17h dans la cuisine collective de l’espace activitĂ©s et Ă  partir de 20h rue de la LibertĂ© pour la distribution et un repas partagĂ©.

Chaque lundi le collectif La Bancale vous propose un moment de cuisine collective avec et pour les personnes en situation de grande précarité ainsi que les livreur·euses à vélo.

Au menu, lutter contre l’insĂ©curitĂ© alimentaire et l’isolement social par la prĂ©paration et la distribution de repas Ă©quilibrĂ©s au centre-ville de Dijon.

[email protected]

JPEG - 781.5 ko
JPEG - 696.5 ko




Source: Dijoncter.info